Les 9 mythes sur l’intelligence émotionnelle

Découvre ces 9 mythes sur l’intelligence émotionnelle pour démystifier les légendes qui circulent à ce sujet.
biais effets psychologiques 4

Parlons d’intelligence

Camarade, plongeons ensemble dans l’univers des mythes entourant l’intelligence émotionnelle, cette capacité si cruciale et pourtant souvent mal comprise.

En tant que solopreneurs, on entend souvent parler de l’intelligence émotionnelle comme d’une baguette magique pour réussir dans la vie et les affaires. Mais attention, certains de ces discours sont des mythes, des illusions qui peuvent t’égarer.

Premièrement, il y a le mythe selon lequel l’intelligence émotionnelle, c’est juste être gentil et agréable. Faux ! Être émotionnellement intelligent, c’est bien plus que ça. C’est comprendre et gérer ses propres émotions, certes, mais aussi reconnaître et influencer celles des autres, et ce n’est pas toujours un chemin pavé de roses.

Ensuite, on a ce mythe qui voudrait que l’intelligence émotionnelle soit innée, que tu l’as ou tu ne l’as pas. Faux encore ! C’est une compétence qui se développe, se travaille, s’affine avec le temps et l’expérience. Ne te laisse pas berner par ceux qui prétendent le contraire.

Et puis, il y a cette idée que l’intelligence émotionnelle suffit pour réussir. Encore une erreur ! C’est un outil puissant, oui, mais pas le seul dans ton arsenal. Tu dois le combiner avec d’autres compétences et connaissances, notamment dans ton domaine d’activité.

Enfin, camarade, méfie-toi de ceux qui te vendent l’intelligence émotionnelle comme une solution miracle à tous les problèmes. C’est un outil, pas une panacée. Elle te sera d’une grande aide, c’est certain, mais elle ne remplace pas le travail acharné, la stratégie et la persévérance.

En déconstruisant ces mythes, tu pourras approcher l’intelligence émotionnelle de manière plus réaliste et bénéfique. C’est par la compréhension et l’application judicieuse de cette compétence que tu pourras vraiment transformer ta vie et ton business.

Les mythes à connaitre

1. Tout le monde peut être émotionnellement intelligent

Ce mythe est séduisant, n’est-ce pas ? L’idée que chacun de nous, avec un peu d’effort, peut devenir un maître de l’intelligence émotionnelle.

Mais la réalité est plus nuancée. Oui, on peut tous améliorer notre intelligence émotionnelle, mais il y a des limites.

Certaines personnes ont des obstacles psychologiques ou des conditions qui rendent ce processus plus complexe. Et puis, il y a aussi une question de volonté. Si tu ne veux pas travailler sur toi, aucun miracle ne se produira.

2. Ça remplace le QI

Ce mythe est dangereux. Il laisse entendre que l’intelligence émotionnelle peut compenser un manque dans d’autres domaines de l’intelligence.

C’est faux. Le QI et l’intelligence émotionnelle sont deux entités distinctes qui coexistent.

L’un mesure tes capacités cognitives, l’autre ta capacité à gérer et comprendre les émotions. Les deux sont importants, et l’un ne peut pas remplacer l’autre.

3. C’est juste de l’empathie

L’empathie est une composante de l’intelligence émotionnelle, mais réduire l’intelligence émotionnelle à l’empathie, c’est comme dire qu’un gâteau, c’est juste du sucre.

L’intelligence émotionnelle englobe une gamme beaucoup plus large de compétences, y compris la conscience de soi, la régulation émotionnelle, la motivation intrinsèque et les compétences sociales. L’empathie n’est qu’une partie du puzzle.

4. C’est pour les faibles

Ce mythe est alimenté par l’idée que l’intelligence émotionnelle est une sorte de « soft skill » sans importance, réservée à ceux qui ne sont pas assez « durs » pour le monde réel.

C’est une absurdité. Les personnes les plus performantes dans tous les domaines de la vie utilisent l’intelligence émotionnelle pour naviguer dans des situations complexes, gérer des équipes et prendre des décisions cruciales.

5. L’intelligence émotionnelle est innée

Ah, le mythe du « don naturel ». Comme si l’intelligence émotionnelle était une sorte de talent avec lequel on naît, comme un Mozart des émotions. Détrompe-toi.

Si certaines personnes semblent plus douées que d’autres, c’est souvent parce qu’elles ont eu la chance de développer ces compétences dès leur plus jeune âge, grâce à leur environnement familial, social ou éducatif.

Mais cela ne signifie pas que le jeu est fait. Avec du travail et de la pratique, n’importe qui peut améliorer son intelligence émotionnelle.

biais effets psychologiques 7

6. L’intelligence émotionnelle est une mode passagère

Certains pensent que l’intelligence émotionnelle est un concept à la mode, une tendance qui disparaîtra aussi vite qu’elle est apparue.

Mais la vérité, c’est que la capacité à comprendre et à gérer les émotions a toujours été cruciale pour la survie et le succès humains.

Ce n’est pas une « tendance » mais une compétence fondamentale.

Les recherches dans ce domaine ne font que confirmer son importance dans tous les aspects de la vie, du travail aux relations en passant par la santé mentale.

7. Plus tu es émotionnellement intelligent, moins tu as de problèmes

Ce mythe est particulièrement trompeur. Il laisse entendre que l’intelligence émotionnelle est une sorte de bouclier magique qui te protège de tous les problèmes de la vie.

C’est faux. Même les personnes les plus émotionnellement intelligentes rencontrent des défis, des échecs et des difficultés.

Ce qui les distingue, c’est leur capacité à gérer ces situations de manière plus efficace.

 Mais cela ne les rend pas invincibles ou exempts de problèmes.

8. L’intelligence émotionnelle est une affaire de femmes

Ah, celui-là, il est coriace. Il y a cette idée reçue que les femmes sont naturellement plus enclines à l’empathie et à la compréhension émotionnelle, donc plus « qualifiées » pour l’intelligence émotionnelle.

C’est une vision stéréotypée et réductrice. L’intelligence émotionnelle n’a pas de genre.

Les hommes, comme les femmes, peuvent être émotionnellement intelligents ou non.

Ce mythe perpétue des stéréotypes de genre nuisibles et empêche les hommes de chercher à développer ces compétences essentielles.

9. L’intelligence émotionnelle, c’est de la manipulation

Certains voient l’intelligence émotionnelle comme un moyen de manipuler les autres, de les « jouer » pour obtenir ce que l’on veut.

C’est une vision cynique et erronée. L’intelligence émotionnelle, lorsqu’elle est authentique, vise à créer des relations plus saines et plus équilibrées, pas à manipuler les autres.

Bien sûr, comme toute compétence, elle peut être utilisée à des fins néfastes, mais ce n’est pas son but.

Le but est de comprendre et de gérer les émotions, les siennes et celles des autres, pour une vie plus harmonieuse.

Comme tu le vois, ces mythes peuvent vraiment fausser notre compréhension de ce qu’est l’intelligence émotionnelle et comment elle fonctionne.

Mais une fois qu’on les a démasqués, on peut s’engager dans une démarche plus authentique, plus consciente. Prêt à laisser ces mythes derrière toi et à plonger dans la réalité ?

Comme tu as kiffé ce billet, maintenant, tu le partages, bah ouais, merci !

Contacte moi sur Whatsapp, clic ici, et parlons de toi

Ce qu’ils disent de moi

Valérie F.

Rated 4,0 out of 5

Un échange humain.

Effectivement, Stephane dépote.

Plus qu’un coaching, c’est un vrai moment de partage d’expérience de la vie, ce qui rend la discussion riche.

Je me suis fait remuer, et je dois dire que si j’étais réticente, au bout du compte, j’en avais besoin.

Valérie F.

Sophie A.

Rated 3,0 out of 5

Il faut aimer se faire bouger. Ce n’est pas toujours agréable, même si tout se passe dans la bonne humeur et avec le sourire.

On ne se fait pas gronder ou engueuler, mais ça remue, ça bouge.

Stéphane n’est pas là pour te laisser dans tes doutes, il te secoue.

Sophie A.
Pour mieux te connaitre
front box tests de personnalite 3

Où en-tu dans ta vie ?

le test pour faire le point sur ta vie
93%
test confiance

Quel est ton niveau de confiance en toi ?

Et ta confiance en toi, t’en es où
88%

à lire dans : Les émotions

  • instinct de survie

    Qu’est-ce que l’instinct de survie

    Stéphane
    /
    09/04/2024
  • se sentir coupbale

    Se défaire de sa mauvaise conscience

    Stéphane
    /
    05/04/2024
  • indifference

    Pourquoi l’indifférence nous blesse-t-elle autant ? Explications et compréhensions

    Stéphane
    /
    27/03/2024

du doute à la puissance

89,99€
A retrouver sur Udemy.com
Le bonheur, c’est une question de confiance en soi. La confiance, c’est ce qui t’aide à voir la vie du bon côté, ce qui te pousse à croire à en toi, ce qui t’aide à déplacer tes montagnes. Le plein de confiance, c’est ici.