Comment surmonter ta peur de vieillir

Eh, toi ! T’as peur de vieillir, hein ? Tu flippes à l’idée de voir des rides sur ton visage ? Tu crois que les années te grignotent comme une vieille pomme ? Réveille-toi ! Vieillir, c’est pas la fin du monde. C’est pas à cause de quelques cheveux gris que tu dois te planquer dans un coin. T’as encore une vie entière devant toi, alors lâche tes peurs et vis au maximum. Alors, tu viens ou t’as déjà chaussé des pantoufles, papy ?
peur de vieillir

Vieillir, mon ami, tu n’y échapperas pas. Alors pourquoi flipper ?

Quand on y pense, pourquoi avoir la trouille de vieillir ? C’est aussi inutile que de craindre la pluie quand on est en maillot de bain. Es-tu le genre à te planter sous un abri au lieu de profiter de la piscine sous la pluie ?

Voilà ton problème, camarade. Tu as décidé de te priver d’une partie de ta vie en tremblant sur ton fauteuil.

Prends Jean Luc, un de mes clients réguliers. Bon sang, Jean Luc avait une trouille bleue de vieillir. Au point où il passait tout son temps libre à la salle de sport, à en suer des litres.

L’idée de choper le moindre bourrelet le terrifiait. Mais qu’est-ce que ça a changé ? Rien. Ni le temps, ni ses rides n’ont attendu qu’il finisse ses séries d’abdos.

Lâche du lest et accepte-toi comme tu es

L’ironie dans tout ça, c’est que Jean Luc, bloqué à pousser de la fonte, n’a rien vu passer. Ni la vie, ni ses opportunités. Il n’a pas profité de ses amis, de sa famille. Alors oui, il a de beaux biceps, mais à quel prix ? L’obsession de la jeunesse éternelle l’a coupé du présent.

Pour effacer cette peur, faut se foutre une bonne fois pour toutes en tête qu’on ne contrôle rien. Et c’est pas grave ! Ni toi, ni moi, ni Elon Musk ne sommes immortels. On a tous une date de péremption. C’est une règle du jeu.

Alors autant s’adapter et s’accepter comme on est. Vieux, jeune, mince, gros, on s’en fout royalement. Le compte à rebours, mon ami, n’est pas une fatalité. C’est la preuve que tu es en vie, que tu as encore une route à parcourir.

Le refus d’accepter l’inéluctabilité : une cause majeure

Tu vois, ce qui a mené Jean Luc sur cette voie, c’est le refus d’accepter l’inéluctable. Il s’est acharné à rester jeune, à combattre chaque ride, chaque bourrelet. Et pourtant, même si on tannait sa peau, on l’étirait ou on la remplissait de botox, chaque minute, chaque seconde, le temps gagnait.

Oui, tu l’as bien compris, la cause première de cette peur de vieillir, c’est de ne pas vouloir accepter ce que l’on est : des êtres humains mortels, en perpétuelle évolution. On se fixe sur l’idée qu’on doit rester jeunes, beaux, forts. On ne lâche pas prise. On n’accepte pas.

Les conséquences de ce refus : un boulet à notre pied

Et quelles sont les conséquences de ce refus de vieillir ? Eh bien c’est une vie passée à repousser l’inévitable, à gâcher du temps et de l’énergie. Comme Jean Luc, tu seras trop occupé à te battre contre le temps, tu ne prendras pas le temps de profiter de chaque instant, de chaque opportunité.

Cette obsession de la jeunesse empêche de vivre pleinement, de se connecter aux autres, de profiter de chaque instant.

Dépasse cette peur et vis ta vie comme elle vient

Alors, comment dépasser cette peur ? C’est simple : accepte que la vie soit un cycle, avec un début, un milieu et une fin.

Accepte que tu changes, que tu évolues. Tu n’es pas un diamant figé pour l’éternité. Tu es un être d’énergie, vibrant, changeant, ayant des expériences uniques.

Regarde vieillir comme une étape de la vie, un passage vers une nouvelle phase, l’opportunité de vivre de nouvelles expériences, de gagner en sagesse. Bref, vois ça comme un privilège. Et n’oublie jamais : l’âge, ça n’est rien de plus qu’un nombre.

En conclusion

Ecoute, on a tous nos peurs, nos insécurités. C’est normal. Mais si on se laisse submerger par elles, on risque de passer à côté de la vraie vie.

Te battre contre l’inévitable, ça te ronge de l’intérieur, ça t’empêche de profiter de ce qui compte vraiment. C’est comme essayer de stopper un tsunami avec une cuillère à café, c’est impossible.

Il faut accepter que le vieillissement, c’est une partie intégrante de la vie. Tu peux te battre et t’épuiser en essayant de le freiner, ou tu peux le prendre avec philosophie, le voir comme un passage vers une étape plus avancée de ta vie, avec toutes les nouvelles occasions qu’elle offre.

Je sais, c’est plus facile à dire qu’à faire. Mais toi, tu es capable de le faire, j’en suis convaincu. Après tout, c’est seulement en acceptant ce côté inévitable et en célébrant chaque phase de ta vie que tu vivras réellement. Et c’est pas ça, le but ? Vivre à fond, tout le temps.

Allez, lève la tête, sois fier de qui tu es, de ce que tu deviens et de tout ce que tu as encore à offrir. Car après tout, chaque ride, chaque cheveu blanc, c’est un chapitre de ton histoire, un chapitre de ta vie bien mérité.

L’oeil du coach

Qu’est-ce qui te terrorise tant dans le fait de vieillir ? Peur de prendre une ride, de perdre un pas, comme notre bon vieux Jean Luc qui passait son existence à transpirer en salle de sport ?

Voilà bien une bataille perdue d’avance. Ni toi, ni Jean Luc, ni le dieu des geeks Elon Musk ne peuvent défier le temps. Accepte donc tout de suite que tu vas vieillir.

Refuser d’accepter l’inéluctable est une grave erreur. Jean Luca essayé de fuir l’âge, mais le temps ne s’arrête pour personne. Le mec s’est pourtant épuisé à rester jeune, à lutter contre chaque changement physique. Résultat ? Rien.

Le temps a simplement continué à avancer. Le refus de vieillir, c’est comme essayer de contenir le vent dans un filet à papillon. Ou comme vouloir arrêter le flux incessant d’un torrent en crue avec une passoire. C’est juste pas possible, mon pote.

Pour te donner une idée, imagine un type essayant d’empêcher l’eau de couler d’une fontaine. C’est voué à l’échec, n’est-ce pas ? Il va juste finir trempé et fatigué. C’est pareil pour le refus de vieillir, tu finiras juste déçu et épuisé. Alors, pourquoi se prendre la tête ?

Par contre, accepter le fait de vieillir, ça te permet de vivre pleinement ta vie. La jeunesse, c’est comme une saison, ça vient et ça passe. Alors pourquoi se cramponner à quelque chose qui est destiné à changer ? Accepte les nouveaux défis, les nouvelles opportunités, et surtout, accepte-toi comme tu es.

Allez, camarade, je te laisse réfléchir à tout ça. Et au passage, n’hésite pas à faire un saut sur mon magazine, tu y trouveras des pistes pour gagner en confiance. Si la peur te paralyse encore, c’est que t’es prêt à franchir une étape supérieure, alors, file voir ce programme dédié à retrouver la confiance. C’est pas moi qui le dit, c’est la science.

Et pour terminer, débarrasse-toi de tes peurs et de tes insécurités. N’oublie pas, vieillir, c’est juste une partie intégrante de ta vie. Sois fier de tous les moments que tu as vécus et ceux qui sont encore à venir. Seule l’acceptation te permettra de vivre pleinement.

Comme tu as kiffé ce billet, maintenant, tu le partages, bah ouais, merci !

Contacte moi sur Whatsapp, clic ici, et parlons de toi

Ce qu’ils disent de moi

Valérie F.

Rated 4,0 out of 5

Un échange humain.

Effectivement, Stephane dépote.

Plus qu’un coaching, c’est un vrai moment de partage d’expérience de la vie, ce qui rend la discussion riche.

Je me suis fait remuer, et je dois dire que si j’étais réticente, au bout du compte, j’en avais besoin.

Valérie F.

Sophie A.

Rated 3,0 out of 5

Il faut aimer se faire bouger. Ce n’est pas toujours agréable, même si tout se passe dans la bonne humeur et avec le sourire.

On ne se fait pas gronder ou engueuler, mais ça remue, ça bouge.

Stéphane n’est pas là pour te laisser dans tes doutes, il te secoue.

Sophie A.
Pour mieux te connaitre
front box tests de personnalite 3

Où en-tu dans ta vie ?

le test pour faire le point sur ta vie
93%
test confiance

Quel est ton niveau de confiance en toi ?

Et ta confiance en toi, t’en es où
88%

à lire dans : Les actualités

  • vice affectif

    Qu’est-ce que le vide affectif ? Comprendre et gérer ce sentiment de manque émotionnel

    Stéphane
    /
    10/04/2024
  • vivre relation virtuelle

    Attention aux dangers des relations en ligne

    Stéphane
    /
    09/04/2024
  • sexe et religion

    la Religion et la sexualité

    Stéphane
    /
    03/04/2024

du doute à la puissance

89,99€
A retrouver sur Udemy.com
Le bonheur, c’est une question de confiance en soi. La confiance, c’est ce qui t’aide à voir la vie du bon côté, ce qui te pousse à croire à en toi, ce qui t’aide à déplacer tes montagnes. Le plein de confiance, c’est ici.