WhyIsLifeVivre ensembleComment arrêter de se sentir humilié en présence des autres

Comment arrêter de se sentir humilié en présence des autres

stephane briot whyislife orange 1

Stéphane

Yo, mec ! Ton fichier CSV, tu l’as encodé comment ? Parce qu’il semble qu’il soit pas en UTF-8 et ça fout la merde. Tu peux m’en refiler un en UTF-8 ? Sinon, je vais quand même te pondre l’article sur le truc dont t’as parlé, avec le délire du “Pourquoi” de Simon Sinek, mais sans pouvoir glisser des liens vers d’autres articles. Tu me suis ?
regard des autres honte

S’armer contre le ridicule

Oh, camarade, tu te sens ridicule face aux autres et toi-même, hein ? Tu as peur que les gens rient de toi ? S’arrêtent pour te pointer du doigt ? Feignent l’ignorance tandis que leurs sourires amusés te disent que tu es un abruti fini ?

Et bien tu n’es pas seul dans ce club ! Bon nombre de mes clients ont eu le même sentiment d’inadéquation. Balayons cet effet spectaculaire tout de suite ! Car ton « pourquoi » ne devrait pas être atténué par la crainte du ridicule. Voici comment.

Commence par regarder dans le miroir et embrasse ta propre identité. Mais oui, celle qui a survécu à une mère toxique, une solitude dévastatrice et deux crises cardiaques ! (Référence à mon parcours)

Sois conscient de ton unicité, ce trésor intérieur qui surpasse toute fortune matérielle. Sois certain ta force, ta capacité à surmonter les épreuves. Tu sais, trop de gens cherchent le dictionnaire de la conformité mais finissent par écrire leur propre histoire de l’échec.

Cultive ton “Pourquoi”

C’est ici, mon ami, que le « Pourquoi » prend toute son importance. Ce concept décrit par Simon Sinek que j’applique avec mes clients, c’est cette boussole intérieure qui guide nos actions.

Cherche ce qui te fait vibrer, ce qui te donne envie de te lever chaque matin. Pour moi, c’est l’enthousiasme de t’aider à découvrir ton propre “Pourquoi“. Et je peux te dire, c’est l’antidote le plus efficace contre le sentiment de ridicule.

J’ai un client (appelons-le John pour l’anonymat), qui se sentait toujours ridicule devant son reflet dans le miroir et face à ses collègues. Son sentiment d’avoir l’air idiot, maladroit voire déplacé était un fléau constant.

Lorsque nous avons travaillé ensemble à découvrir son “Pourquoi”, la transformation a été incroyable. Il a réalisé que son rêve était de devenir écrivain. Même si son travail actuel n’avait rien à voir avec l’écriture, il a commencé à écrire pendant son temps libre et à partager ses écrits avec ses collègues.

Au lieu de se sentir ridicule, il a commencé à recevoir des compliments pour son courage et son talent. Sa confiance en soi a explosé. Tout comme John, ton “Pourquoi” peut t’aider à supprimer ta crainte du ridicule.

Alors, sera-t-il un jnour un écrivain à succès ? Je n’en sait rien. Mais deux choses. D’une, il sent plus à l’aise avec lui même, et donc, plus à l’aise avec les autres. Ensuite, il écrit, de ci, de là, et il y prend plaisir. La suite lui appartient.

Je t’entends déjà : “C’est bien beau tout ça, mais c’est pour les autres, pas pour moi.” Stop! Bullshit alert! Gagner confiance en toi est inévitable si tu mets en pratique ce que je te suggère.

Camarade, je t’invite à faire une introspection profonde, à découvrir ton “Pourquoi”, à en prendre possession et à l’afficher courageusement. Finis les craintes irrationnelles du ridicule.

Tu peux, et tu vas, surmonter ce sentiment et réaliser pleinement ton potentiel sous ma houlette. Donc, mon conseil pour aujourd’hui est simple : arrête de douter, commence à faire !

Et souviens-toi, l’important n’est pas de réussir ou d’échouer, mais d’avoir eu le courage d’essayer. Parce qu’à la fin du compte, l’opinion des autres ne pèse pas lourd face à la réalisation de ton “Pourquoi“.

Faisons donc tomber ces barrières ridicules et trions cette cacophonie émotionnelle. Ensemble, nous pouvons faire de ton trésor intérieur un phare éclatant de confiance en soi et non une cible pour le ridicule.

Les conséquences d’une vie sans “Pourquoi”

Maintenant, laisse moi te parler des conséquences de ne pas fouiller suffisamment pour révéler ton “Pourquoi”. Tu peux passer à côté de choses énormes, franchement. Te réveiller chaque matin pour supporter une vie sans but, c’est un peu comme boire un café sans aucune saveur. Ça n’a juste pas de sens.

Tu vois ce repas sans saveur ? C’est exactement ce que tu fais à ta vie sans “Pourquoi“. Tu te fais des idées fausses au sujet de les autres et de toi-même, tu sais.

N’oublie jamais que vivre sans “Pourquoi” est un mal plus grand que tout commentaire ridicule que les gens pourraient faire sur toi.

La peur du changement : l’éliminer pour avancer

Alors, tu sais quoi ? La vérité c’est que les gens n’ont pas peur du ridicule, ils ont peur du changement.

Oui, ce changement qui pourrait altérer leur zone de confort. Et cette peur les enferme dans une cage d’inefficacité, sans ambition, sans rêve et sans “Pourquoi”.

En conclusion

Et voilà, tu l’as, le vrai truc. On est tous à l’intérieur de cette cage sans ambition et sans rêve, jusqu’à ce qu’on décide de changer. Non, ce n’est pas facile, mais la récompense en vaut la peine. C’est une question de vie ou de mort pour ton âme, mec.

Vivre sans “Pourquoi” c’est comme conduire sans pneu. Tu peux toujours essayer, mais ne compte pas arriver bien loin. Pourquoi tu te jetterais pas à fond dans cette quête de ton “Pourquoi” ? Qu’est-ce que tu as à perdre ? Rien que du temps que tu gaspillerais autrement.

Tu veux une vie avec du goût, avec du sens, une vie qui te ressemble vraiment ? Alors bouge-toi, prends le taureau par les cornes et trouves ton “Pourquoi“. Parce qu’au final, la seule personne qui compte vraiment dans cette histoire, c’est toi.

Connaitre tes valeurs et ton “Pourquoi” c’est comme avoir une boussole dans la vie, ça te guide. Tu sais où tu vas, pourquoi tu y vas et tu peux enfin te battre pour quelque chose qui en vaut la peine, qui résonne à l’intérieur de toi.

L’oeil du coach

Ah, comment c’est charmant de te voir terrifié à l’idée de te lever de ton canapé pour passer à l’action !

C’est tellement rassurant de rester dans le confort douillet de l’immobilisme, n’est-ce pas mon ami ? *Rire ironique*

Continue à te moquer de ceux qui tentent un changement dans leur vie. C’est beaucoup plus amusant que d’essayer, n’est-ce pas ?

Délecte-toi de ce ridicule moelleux

Oh, comme tu te sens faible face à la moindre risée de ton entourage ! On dirait que tu aimes te faire tout petit pour ne pas être remarqué. Mais attention, moins tu agis, plus tu risques de passer inaperçu.

Tu sais ce qui est vraiment ridicule ? C’est de gâcher ton potentiel juste parce que tu as peur du jugement des autres. Ce n’est pas plus rassurant que de compter les moutons au lieu d’affronter la réalité.

Asseyons-nous un instant. Regarde ta réaction face à la moindre embûche. Tu as peur, tu te sens ridicule.

Pourquoi ? Qu’est-ce qui te rend si inquiet ? L’opinion insignifiante de quelqu’un d’autre ? Oui, tu as bien entendu. Tu te contentes d’errements au lieu de trouver ton propre codage, ton propre “Pourquoi”.

Creuse ton “Pourquoi” à mains nues

Emprunte le marteau et burin de Simon Sinek et creuse ton “Pourquoi“. Peu importe la ridicule mine de clown que tu peux arborer pendant cet exercice. Tu découvriras, au fur et à mesure, l’unicité de ta composition, ce qui te fait vibrer.

Ça ressemblait à quoi ? L’étincelle dans tes yeux en traversant la rue de la victoire face à deux crises cardiaques ? Alimente cette force et attends-toi à des merveilles.

Déchire ce manteau de ridicule

Bref, imagine un gars, appelons le, oh je sais pas, Miguel. Misérable à souhait, effrayé à l’idée de déclencher un rire par son apparence. Le tableau est pitoyable, non ?

Maintenant, imagine Miguel après avoir découvert son “Pourquoi”. Oh quel magnifique spectacle d’émancipation ! Ma foi, si Miguel peut le faire, pourquoi pas toi ? N’est-ce pas merveilleux de démanteler ses entraves pour évoluer vers son “Pourquoi” ?

Bah, tu choisiras sûrement de rester dans ta zone de confort, loin de toute cette ridicule cavalcade vers le changement. C’est plus facile de distraire ta vie en surface que de plonger au plus profond de ton “Pourquoi”, n’est-ce pas ?

Après tout, pourquoi risquer de vivre une vie épanouissante quand on peut se fondre dans la médiocrité ? *Rires sarcastiques*

Ce n’est pas un problème, camarade. Rester le spectateur de sa propre vie est une option tout à fait valable. Mais souviens-toi, l’important n’est pas de réussir, mais d’avoir osé. Et si tu oses découvrir ton “Pourquoi”, je serai là pour te guider. Alors, prêt à franchir le pas ? J’en doute.

En attendant, si tu veux prendre une bouffée d’encouragement, je te laisse avec ce petit bijou : “Retrouver la confiance“. Après tout, même les spectateurs ont besoin d’être divertis, n’est-ce pas ? *Rires cyniques*

partage avec tes amis ou collègues, merci (:

stephane briot whyislife orange 2