titre whyislife article V2
stephane briot le developpement personnel

Vous avez peur de réussir, et voici pourquoi

Pourquoi donc la peur de réussir ? Explication sur un drôle de phénomène, souvent difficile à détecter, et qui peut vous pourrir la vie

Le mail que te secoue la pulpe
Ce n'est pas le cul vissé dans un fauteuil, la tête dans les nuages et les pieds dans tes chaussons que tu vas trouver le chemin de ton propre succès.
Voici comment le trouver.

Dans ce billet

Ce n’est pas de la peur d’échouer dont vous avez si peur. D’ailleurs, la peur est utile. Toutefois, échouer ne vous fait pas peur. En revanche, la peur de réussir, là, c’est une sacrée pétoche qui vous tenaille. Vous voulez changer de vie ? N’ayez pas peur de réussir !


Question : avez-vous confiance en vous ? 

Oui ? Non ? Vraiment... Hé bien, vérifions cela ! 

Répondez à ces quelques questions et dans moins de 5 minutes, vous en saurez plus sur vous grâce à ce test scientifique élaboré par des psychologues. 

Vos résultats vous seront communiqués par mail.

Avez vous confiance en vos propre décisions ?
Seriez-vous inquiet si l'on vous demandait de prononcer un discours au mariage d'un ami ?
Vous arrive-t-il de proposer des idées lors de réunion ?
Lors d'une soirée, vous allez volontiers rencontrer de nouvelles personnes ou bien vous restez avec vos amis
Seriez-vous très nerveux à l'idée de rencontrer des personnalités importantes (star, homme ou femme politique, ...)
Vous préoccupez-vous de votre apparence
Vous considère-t-on comme une personne très positive
Faites-vous du sport uniquement pour gagner ou pour le plaisir
Vous êtes vous déjà inscrit à un jeu télévisé
Que penseriez-vous de donner une conférence sur un sujet que vous maitrisez bien
Aimez-vous aborder les personnes influentes quand vous en avez l'occasion
Croyez-vous au pouvoir de la pensée positive
Avez-vous déjà appellé une émission de radio ou de télé pour participer à un débat
Vous arrive-t-il de vous opposer à votre supérieur
Vous participez à une dicussion au sein de laquelle tout le monde s'oppose à votre point de vue
Accepteriez-vous de sauter à l'élastique pour une oeuvre de charité ?
Vous venez de patienter un long moment dans la file d'attente, c'est à voutre tour et la personne au guichet est particulièrement agressive et fait preuve de mauvaise volonté
Vous arrive-t-il de prendre le parti de la minorité au cours d'un débat
Aimez-vous flirter avec d'autres personnes
Êtes vous nerveux à l'idée d'être vu nu(e)
Jouez-vous un rôle particulier en famille durant les fêtes de Noël
Vous êtes en voiture, il fait beau, et voici une belle ligne droite bien dégagée
Quand vous achetez un billet de loterie, à quel point espérez vous gagner ?
Voyager en avion
Votre entreprise va être entièrement réorganisée
Completez le formulaire ci-dessous pour voir les résultats

Comment vaincre la peur de réussir, de s’engager

En fait, échouer, chez nous les Français,  la peur est une seconde nature. Nous sommes, pour ainsi dire, programmés pour nous vautrer. C’est aussi pour cela que l’on nous aime tant de par le monde, c’est aussi pour cela que l’on agace tant le monde. Nous aimons avoir peur de réussir, et, nous aimons échouer (du moins, échouer nous est familier). Il faut bien reconnaitre que pour être heureux, ce n’est pas gagné !

La victoire, le bonheur, ce n’est pas ancré en nous. On ne nous apprend pas à aimer la victoire, à haïr la défaite. Notre référence ? Coubertin ! L’important c’est de participer !! Encore une fois, face à la réussite, nous sommes tous des autodidactes face à la réussite.

Va raconter ça à un anglo-saxon, il sera content de l’entendre. Pourquoi ? Parce que pour lui, c’est un adversaire de moins. Point. Lui, il n’est pas là pour « participer » mais pour gagner. Vous voyez le paradigme ou il vous faut un dessin ?

Chez nous, gagner, c’est comme le pognon, c’est sale. Les vainqueurs, ce sont des gens qui se vantent de leurs victoires, qui se croient plus forts que tout le monde. Nous on aime un Champion quand il perd (Poulidor, Saint Étienne) ou quand il commence à se ramasser la gueule, ça le rend plus « humain » à nos yeux.

C’est comme si gagner faisait de nous des gens mauvais. Donc, comme des gros cons, on se défonce pour y arriver, mais face à la possibilité de vaincre, pouf, plus rien. On préfère perdre. Vous croyez pas que nous aurions comme un léger souci avec nous même ?

Un exemple d’actualité ? Les « riches ». Tout le monde aimerait « être riche » (faudra déjà s’entendre sur ce qu’est « être riche ») et tout le monde leur tape dessus.

De fait, quand l’occasion de gagner de l’argent se présente, y’a un souci. Hé oui, aimeriez-vous devenir ce que vous détestez tant, profondément, depuis tant d’années ?

Personne ne souhaite devenir ce qu’il méprise. Alors, vouloir devenir riche quand on pense dur comme fer que les riches sont des enfoirés, cela revient à vouloir devenir un enfoiré. Aïe, pas facile ça.

Gagner c’est MAL ! Gagner, c’est tricher, forcément

Ce qui nous fait peur, ce n’est pas d’échouer, on sait gérer la défaite, la comprendre, la commenter, la digérer. Mais la victoire nous colle une trouille sans nom ! Nous, triompher ? Mais ho ! Ca va pas bien la tête !

Triompher, c’est presque comme vendre son âme au diable, c’est la peur du regard des autres sur cette personne qui « réussie », et forcément, le regard des autres qui change, les rumeurs, les « qu’en-dira-t-on », la jalousie des uns, la méchanceté des autres, et puis, tous ces gens qui attendent ta chute pour dire « tu vois, j’le savais, j’te l’avais bien dit ».

Je vais vous dire un truc simple. Vous ne triomphez pas pour les autres. Alors, les autres, on s’en fout ! Si leur seul plaisir c’est d’attendre que vous vous cassiez la gueule, croyez-moi bien, il faut bien plus les plaindre qu’autre chose, parce que leur vie est bien triste.

Tout cela demande bien du courage n’est-ce pas !?

En finir avec la honte et la peur de réussir

Ben sûr, vous aurez toujours des idiots pour vous pourrir, je ne vous parle pas des « haters » sur internet car eux, ce sont de gentils aigris, mais bien de ces personnes qui vont tout faire pour vous enquiquiner la vie.

Tout cela ne doit pas, ne doit plus JAMAIS vous empêcher d’avancer pour vous.

Ce sont des excuses et paravents que l’on dresse pour mieux se cacher et fuir la honte d’être ce que nous sommes. Oui, se montrer, entreprendre, c’est être vulnérable, cela demande du courage.

Je ne veux pas être certain de réussir, je veux essayer, je veux apprendre, comprendre, tester, me tromper et réussir. Parce que c’est ainsi que les choses sont, c’est ainsi que l’on se construit.

Beaucoup sont fans de Steve Jobs, mais en fait, c’est de sa réussite dont ils sont fans. Pas de l’Homme, car l’Homme qu’il était s’est trompé, souvent, avant de réussir et de devenir l’icone que l’on connait. Mais serait-il cette icône s’il n’avait pas enduré les échecs ?

Aujourd’hui, j’avance pour moi. Rien que moi. Parce que c’est en étant juste moi que ceux qui m’aiment peuvent être fiers de moi.

Aujourd’hui, j’avance pour moi. Rien que moi. Parce que c’est en étant juste moi que ceux qui m’aiment peuvent me reconnaitre et être fiers de moi, c’est en étant moi que je me peux me sentir appartenir à ma famille, à ma communauté.

J’ose me montrer, tel que je suis, avec mes qualités, mes défauts. J’estime être suffisamment digne d’amour et avoir suffisamment de valeur pour oser me montrer à mes proches et aux personnes qui me suivent sur internet.

Ce n’est pas de l’orgueil, c’est simplement ce que je suis. Je n’ai pas à avoir honte de ce que je suis. Je ne peux plaire à tout le monde.

Je peux aussi faire des erreurs, me tromper et l’admettre pour devenir meilleur. Mais je ne suis pas l’erreur. Je peux être coupable d’erreur, faire une chose mauvaise, mais je ne suis pas mauvais.

C’est là toute la différence entre la culpabilité et la honte. Et je n’ai pas à avoir honte de ce que je suis. Je n’ai pas à me cacher, à essayer de montrer quelque chose que je ne suis pas. Je n’ai pas à inventer une histoire, un personnage. Je raconte ma propre Histoire.

Triompher, c’est donner

Donner de la joie à vos proches, du bonheur, de la fierté, de l’envie, et simplement, du plaisir. Le plaisir du travail bien fait.

C’est en gagnant pour moi que ceux qui m’aiment peuvent venir à moi et me donner tout cet amour et cette fierté qu’ils ont en eux, pour moi. Et ça change de pouvoir aimer une personne dans la victoire, ça donne envie de se dépasser. C’est un cercle vertueux. J’ai appris de ma Femme, puis de ma fille.

Restez comme vous êtes, la victoire en plus

En gagnant pour vous, vous donner aux autres la possibilité non pas de vous apporter de l’aide, mais simplement de vous dire à quel point ils sont fiers de vous, à quel point vous êtes important pour eux.

Cela ne doit pas vous changer, vous ne devez pas avoir peur de ce que vous pourriez devenir. Oui, certaines personnes se prennent le melon, mais il y avait des prédispositions pour cela, comme une soif de vengeance sur l’autre, de la colère non comprise, non contrôlée.

Vous ne devez pas craindre de vous choper le melon, de devenir quelqu’un d’autre. N’oubliez pas d’où vous venez. Restez humble, mais n’ayez pas crainte d’accueillir vos succès comme autant de bénédictions. Faites vous confiance.

Oui, il y a des gens mauvais, oui, ça existe. Bien. Et parce que cela existe, vous aller vous empêcher de réussir de peur de devenir comme eux ?

Le Monde, la Société (si souvent décriée, mais dont nous faisons tous partie) a besoin de gens Humbles qui savent réussir et le transmettre, parce que c’est aussi de la sorte que l’on changera le monde.

Oui, je sais, j’ai une dose d’utopie qui sommeille en moi. Mais j’ai envie d’y croire, ça ne coûte rien.

Votre entourage a besoin de vous voir briller. Mais par-dessus tout, avant tout, VOUS, vous avez besoin de vous sentir réussir.

N’ayez plus peur de réussir, ayez peur d’échouer !

J’ai mis des plombes à comprendre ça. Et puis, un jour, y’a eu comme un premier déclic. J’ai compris que j’avais l’intention de réussir, mais qu’en fait, je n’étais pas du tout préparé à cela, que cela m’effrayait, tout simplement.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Mélanie Aye Avatar

Stéphane est un coach exceptionnel ! A l'écoute, il sait trouver les mots là où les termes techniques nous font fuir. La qualité des échanges lors de chaque atelier fait que je ressors reboostée, pleine d'énergie positive... et toujours avec un peu plus de confiance en moi à chaque fois ! Un grand Merci Stéphane !

Mélanie A.
Qui êtes vous ?

Alors, qui êtes-vous ? Plutôt une personnalité équilibrée, forte, ou en dedans ? C'est ce que ce test scientifique va vous révéler grâce à ses 25 questions. 

Chaque question vous propose de choisir instinctivement entre 3 propositions, choisissez celle qui correspond le plus à ce que vous pensez de vous. 

Dans quelques minutes, vous saurez quelle type de personnalité vous êtes. Prêt à le découvrir ?

Q1
Q2
Q3
Q4
Q5
Q6
Q7
Q8
Q9
Q10
Q11
Q12
Q13
Q14
Q15
Q16
Q17
Q18
Q19
Q20
Q21
Q22
Q23
Q24
Q25
Completez le formulaire ci-dessous pour voir les résultats
footer whyislife novembre 2022

Organisme de formation enregistré
sous le numéro 93131897013

SCORF BANNIERE
logo large whyislife
stephane briot footer le developpement personnel et le why

Stéphane Briot

Coach de vie (pro et privée), avec le Why, je vous accompagne dans la construction et la réalisation de vos objectifs. 

Organisme de formation enregistré sous le numéro 93131897013 et formateur professionnel certifié.