WhyIsLifeVie au travailMotivationGuide pratique : Comment assumer et apprendre de ses erreurs

Guide pratique : Comment assumer et apprendre de ses erreurs

stephane briot whyislife orange 1

Stéphane

Allez, c’est l’heure d’une sérieuse prise de bec avec soi-même! Il est temps de se regarder dans le miroir et d’admettre qu’on foire tous parfois! Oui, je parle à toi, le faux Superman et la Wonder Woman low-cost! Arrête de te voiler la face, assume tes gaffes et sois-en fier parce que sans elles, t’apprendrais que dalle! Pas la peine de nier, on sait tous que personne n’est parfait. Alors, courage, tu vas voir, se prendre un mur, c’est le meilleur moyen de ne plus y foncer tête baissée! On y va?
assumer ses erreurs

Leve toi, et regarde tes erreurs en face !

Bon, il faut qu’on se parle, tous autant que nous sommes! Nous sommes des êtres humains, bordel! Nous faisons des tas d’erreurs. Oui, oui, tu m’entends bien, toi qui secoues négativement la tête. Toi aussi! Personne n’est parfait ici-bas. Toi qui te prends pour Superman ou Wonder woman, lis bien ceci : Tu fais des erreurs! On en fait tous, sans exception! Donc mieux vaut apprendre à composer avec.

Il faut arrêter d’être l’autruche et de mettre sa tête dans le sable quand on merde quelque part. Tu sais quoi ? Les erreurs, c’est la meilleure façon d’apprendre. Ce n’est pas en réussissant tout du premier coup qu’on grandit et qu’on évolue. C’est en se ramassant la gueule, qu’on comprend comment ne pas retomber à terre de la même manière. C’est simple, non?

“Oh non, je ne fais jamais d’erreur!” Sérieusement ? Qui t’a balancé cette énormité ? Évidemment que si, tu en fais ! Alors, au lieu de te cacher et de faire comme si de rien n’était, assume! OK? Bon, je ne dis pas que c’est facile. Non, c’est même carrément dur. Ça veut dire regarder en face où on a merdé, et accepter que, ouais, on est pas le dieu de la perfection.

Les Erreurs, c’est Quoi ? Des Opportunités!

C’est quoi au final une erreur ? C’est une bourde, un faux pas, une gaffe, une occasion ratée? Peut-être. Mais c’est aussi une chance, une expérience, une opportunité d’apprendre et de se développer. Alors, au lieu de les fuir comme si elles étaient la peste, il est peut-être temps d’apprendre à les embrasser.

Fichu ego qui nous fait croire qu’une erreur, c’est une faiblesse ou une honte. En réalité, une erreur, c’est le signe que tu es vivant, que tu bouges, que tu tentes des trucs. C’est mieux que de rester assis sur son derrière en critiquant ceux qui se bougent et qui, forcément, se gaufrent parfois. L’erreur est l’apanage de ceux qui osent. Si tu oses, tu fais des erreurs. Si tu restes dans ton coin, tu ne fais pas d’erreurs, c’est sûr. Tu ne fais simplement rien. Et franchement, est-ce mieux ?

Next step : Assumer ses erreurs. Ça veut dire quoi ? Ça veut dire que toi, moi, nous, on doit apprendre à dire “Ouais, j’ai merdé. Et alors ?” Ça ne nous rend pas moins bons, moins intelligents, moins capables. Ça nous rend juste humains. Et l’humanité, c’est pas si mal que ça, non ?

Si tu rates un examen, une vente, une relation, un job, tu n’es pas un raté. Mais tu dois te poser et dire “Ouais, ok, c’est moi qui ai fait un faux pas ici.” Si tu te caches derrière des excuses, si tu blâmes les autres pour tes échecs, si tu continues de jouer la victime, tu n’apprendras jamais. C’est toi qui perds au final.

Fais-toi une faveur : arrête de te défiler et prends tes responsabilités. Fais un pas en avant au lieu de t’enterrer sous une pile d’excuses. Assume tes erreurs, apprends-en, et deviens meilleur. On est tous dans le même bateau et on lutte avec nos propres conneries. Alors, c’est peut-être le moment de se tenir la main et de se respecter un peu plus.

Les erreurs, ce n’est pas un signe d’échec. C’est un signe de vie, de progression, de courage. Alors, rendez-vous sur le chemin de l’apprentissage, et assumons tous nos erreurs ensemble, ok ? On y va à trois… Un, deux, trois… et c’est parti!

Admettons nos Erreurs et Avançons Ensemble!

Rater, merder, bousiller, c’est merveilleux ! Tu sais pourquoi ? Parce que ça signifie qu’on est sur le terrain, on se bat, on s’essaye, on vit. On ne reste pas à regarder la vie passer sans oser sortir de notre zone de confort. On se plante, on tombe, on se relève.

Chaque fois qu’on fait une erreur, on a une nouvelle occasion de grandir, de s’améliorer et de se surpasser. Entre nous, c’est vachement mieux que de rester statique, non ?

Maintenant, ne confonds pas merder pour le plaisir de merder et merder dans le processus d’apprentissage. L’idée n’est pas de faire de la merde pour le fun, mais plutôt d’accepter que nous faisons de la merde dans le processus de devenir meilleur.

Donc, s’il te plaît, cessons de nous cacher derrière des excuses bidons pour justifier nos erreurs. Parce que le vrai problème n’est pas de faire des erreurs (on en fait tous, ça on l’a déjà établi), mais de les nier, de ne pas les accepter, de ne pas en tirer de leçon.

C’est dur, je le sais. C’est dur de regarder dans le miroir et de dire : “Ouais, j’ai merdé.” Mais c’est aussi libérateur. Parce que ce n’est qu’en reconnaissant nos erreurs que nous pouvons commencer à y faire face et à les corriger. C’est qu’en acceptant que notre sale égo a été touché qu’on peut commencer à le réparer.

Alors, quel gâchis serait-ce si on ne profite pas de ces occasions en or pour apprendre, pour grandir et s’améliorer ? Si on continue à fuir nos erreurs, on continuera à en faire les mêmes, encore et encore. On ne grandit pas en répétant les mêmes conneries, mais en apprenant de nouvelles choses.

Alors leve-toi, regarde en face tes erreurs. Assume-les. Tirer-en des enseignements. Va de l’avant, armé de nouvelles compétences et d’expériences précieuses. Et souviens-toi, tu n’est pas seul. Nous sommes tous dans la merde, ensemble. Nous sommes tous humains, et ce sont nos erreurs qui font de nous ce que nous sommes. Alors, prenons-le comme un signe de notre humanité, et tournons ça en notre avantage.

Allez, j’aime le courage, et même si tu ne le sais pas encore, toi aussi! Alors on y va, un, deux, trois et …hop on plonge dans notre merde! Parce qu’après tout, dans la merde, on a plus qu’à monter. Allez, debout et en avant, on est ensemble!

En conclusion

Réussir c’est bien, mais merder c’est pas si mal non plus. C’est même carrément génial si on se donne la peine de l’accepter, d’y faire face et d’en tirer des leçons. Alors oui, je le dis haut et fort, merdons! Mais merdons utile, merdons pour apprendre et s’améliorer. Et surtout, ne restons pas seuls avec nos erreurs, partageons-les. C’est un superbe moyen d’avancer ensemble et de se construire.

Parce que oui, acceptons-le, nous avons tous besoin de se planter de temps en temps pour grandir. Accepter nos erreurs, c’est accepter notre humanité, c’est accepter que nous ne sommes pas parfaits, et c’est accepter de progresser. Alors arrêtons de nous cacher derrière des excuses pour justifier notre incapacité à accepter nos erreurs. Il est grand temps de se lever, de les assumer et de les utiliser comme tremplin pour devenir meilleur.

Bref, là où certains voient de la merde, moi je vois une chance, une opportunité de grandir. Alors vas-y, plonge dans la merde! Parce qu’une fois dedans, tu n’as plus qu’à grimper. Et souviens-toi, nous sommes ensemble dans cette aventure! Alors relevons-nous, assumons nos erreurs et avançons ensemble.

partage avec tes amis ou collègues, merci (:

stephane briot whyislife orange 2