Comment distinguer un bon coach d’un mauvais coach en toute simplicité ?

Hé, t’as déjà vu des coachs pathétiques faire leur cinéma ? Ces gugusses qui se la pètent en t’assurant qu’avec leur méthode révolutionnaire, t’auras des abdos de rêve en deux semaines ? Sauf que t’as essayé, et le seul truc qui a fondu, c’est ton fric… Alors, laisse-moi te filer un tuyau ou deux pour reconnaître un bon coach qui va vraiment te booster. Et crois-moi, le bon, c’est pas forcément celui qui brille le plus. Parfois, le phare est juste là, à portée de main, alors ouvre l’œil et fonce!
bon coach mauvais coach

T’as déjà croisé un coach tocard en pleine action ?

Hé, toi là, t’es du genre à te jeter tête la première dans le boulot, l’entraînement physique ou même les défis de vie sans guide, ou tu fais partie de ceux qui cherchent une sorte de phare ? Si tu es du second type, tu as sûrement envisagé d’avoir un coach.

Mais attends une seconde avant de plonger ! Comment tu fais pour contourner tous les charlatans qui ne veulent que pomper ton argent et te laisser en plan avec ta sueur et tes échecs? Écoute, c’est plus facile que tu ne le penses.

oser sa voie

1€ par semaine
Moins cher que ton café ou ton thé
1€ par semaine ? C’est vrai, tu as raison, c’est de la merde ! Trace ta route.

Premièrement, laisse-moi te dire une chose : la fameuse phrase « qui peut le plus peut le moins » ne s’applique pas ici. Un bon coach n’est pas nécessairement celui qui a réussi dans son domaine, c’est celui qui sait te faire réussir dans le tien !

Tu te souviens de ce gars qui squatte à la salle de sport, qui te montre ses abdos en acier et qui te garantit qu’en deux semaines, tu auras les mêmes ? Tu te souviens aussi du nombre de fois où tu as essayé et échoué en adoptant ses conseils ? Ouais, je sais, ça fait mal.

Le coach pour toi, c’est celui qui te voit, toi

Tu as peut-être croisé celui qui te fait signer un contrat d’un an, te donne un programme standard et te laisse te débrouiller avec tout ça. Il t’envoie un sms démotivant toutes les deux semaines, il se vante de tous ceux qu’il a « aidés » et il n’arrête jamais de te rappeler combien il est génial. Les échecs, c’est sa faute, c’est toi qui applique pas bien ses conseils. Rien à voir avec un bon coach, hein ?

Alors, qu’est-ce que tu attends pour te trouver un vrai guide, un mec ou une nana capable de te comprendre et de t’accompagner ? C’est pas l’emballage qui compte, c’est ce qu’il y a à l’intérieur. Et chaque personne est différente, ce qui marche pour ton pote ne fonctionne pas forcément pour toi.

Et au fait, un bon coach, c’est celui qui souhaite sincèrement ton succès, pas seulement l’encaissement de son chèque. Celui qui est prêt à courir le marathon à tes côtés, à te porter quand tu es fatigué, et surtout, à te laisser la médaille à la fin.

À la recherche du bon coach

Garde bien ça en tête, personne n’est parfait. Même ton coach ne l’est pas. Il a ses propres défauts et lacunes, mais ce qui importe c’est qu’il est prêt à faire face à ces défauts pour te servir mieux et t’aider à atteindre tes objectifs. Tu devrais pouvoir lui faire confiance.

Quand tu cherches un coach, il y a quelques choses que tu dois absolument prendre en compte. Par exemple, demande-toi si le coach est qualifié et expérimenté. S’il n’a pas un minimum de connaissances et de compétences, comment peut-il t’aider à te surpasser ?

Un autre aspect important est la transparence. Un bon coach doit être prêt à partager avec toi ses réussites, mais aussi ses échecs. Il doit être capable d’admettre qu’il n’a pas toujours la solution à tout.

Le coach tocard, tu fuis !

Quant au coach tocard, c’est le genre qui pense tout savoir. Il refuse de prendre en compte ton point de vue et te fait sentir que c’est lui qui a toujours raison. Il t’impose des méthodes et stratégies sans prendre le temps de comprendre tes besoins. Il fait la sourde oreille à tes craintes, à tes doutes et même à tes suggestions. Bref, il est tout l’opposé du bon coach.

Si jamais tu tombes sur un coach tocard, pars sans te retourner. Rappelle-toi que tu mérites mieux. Tu mérites quelqu’un qui apprécie ta valeur et qui est prêt à se battre pour toi.

Alors, ouvre grand tes yeux et tes oreilles, prends le temps de bien choisir ton coach. Ne te précipite pas, et surtout, n’oublie pas : un bon coach, c’est pas celui qui t’impose ses idées mais celui qui t’aide à trouver les tiennes.

La route pour atteindre tes objectifs peut être longue et sinueuse, mais avec le bon coach, tu peux la parcourir avec confiance. Alors, vas-y, lance-toi et donne le meilleur de toi-même!

En conclusion

Trouver le bon coach, c’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Tu devras peut-être fouiller un peu, faire quelques erreurs, mais ça vaut vraiment la peine.

Un bon coach peut t’aider à atteindre des sommets insoupçonnés. Il te faut quelqu’un qui a les compétences, l’expérience, l’ouverture d’esprit, la patience et la volonté de vraiment t’appuyer dans ton parcours. Et surtout,un bon coach ne te laisse jamais dans l’ombre, il est transparent avec toi.

Prends ton temps, cherche, écoute et évalue. Un bon coach, ce n’est pas forcément celui qui a le plus de diplômes, qui coûte le plus cher ou qui a le plus d’abonnés sur les réseaux sociaux.

C’est celui qui est en mesure de te comprendre, de te soutenir et de te guider vers tes objectifs. C’est celui qui t’aide à voir clair, à prendre de bonnes décisions et à surmonter les obstacles.

Alors oui, la route est peut-être longue, mais avec le bon coach, tu la parcourras avec confiance. Vas-y, lance-toi, donne tout ce que tu as! C’est ton moment, fais-le pour toi!

L’oeil du coach

Opter pour un coach, c’est prendre une décision qui peut te transformer. Mais ce n’est pas une décision à prendre à la légère. Il est crucial de bien choisir ton guide, ton mentor, celui ou celle qui te conduira à ta réussite. Et pour cela, il n’y a pas de place pour le coach tocard, celui qui ne pense qu’à sa publicité et non à ta progression.

Il n’est pas là pour se mettre en avant, mais pour te faire briller. Il doit te pousser à te surpasser, te guider à travers les défis et te soutenir lors des échecs. Mais attention ! Il ne doit jamais te laisser dans le doute ou te faire sentir inférieur.

Il engage un dialogue sincère, ouvert et respectueux. Un vrai coach sait reconnaître tes succès et accepte aussi ses échecs, car oui, même un coach peut se tromper. Mais l’important, c’est qu’il apprend de ses erreurs pour mieux t’accompagner.

En revanche, le coach tocard est celui qui impose ses idées, refusant de prendre en compte ton ressenti ou ton avis. Il ignore tes inquiétudes et n’écoute pas tes suggestions. Ce type de coach est à éviter à tout prix, car il peut être plus nuisible que bénéfique.

Donc, ouvre l’œil, observe et ressens. L’instinct est souvent un bon guide. N’hésite pas à questionner ton coach sur son expérience, sa méthode. Prends le temps pour faire le bon choix, car le bon coach sera non seulement un guide, mais aussi un compagnon de route dans cette formidable aventure qu’est ton développement personnel et professionnel.

Ajouter à mes favoris Ce article figure dans tes favoris (: 0

Voir mes favoris

à lire dans : Les actualités

  • ours blanc daniel wegner

    Tout savoir sur l’Effet Ours Blanc de Daniel Wegner : Explications et détails

    Stéphane/
    20/02/2024
  • saute dhumeur

    Pourquoi as-tu des sautes d’humeur? Les 8 raisons principales à découvrir

    Stéphane/
    20/02/2024
  • la pudeur

    Qu’est-ce que la pudeur, pourquoi la ressens-tu et est-ce une mauvaise chose?

    Stéphane/
    20/02/2024