l’effet de cadrage, Découvre tout sur ce phénomène intéressant

Allez, fais gaffe, je vais te faire rentrer direct dans le vif du sujet. L’effet de cadrage, c’est un truc de ouf qui va te retourner le cerveau. Du pur produit de psychologie de luxe. T’y piges quelque chose ? T’imagines au supermarché, devant les yaourts. Un pot à 1 euro, ça pique, hein ? Mais là, tu lis « 10% de remise pour 2 pots ». Et hop, tu te fais avoir ! T’as pigé ? C’est ça, l’effet de cadrage. Tous te manipulent avec ça, et toi, tu gobes tout !
definition effet de cadrage

L’effet de cadrage : ta psyché en VRAC!

Écoute bien, camarade, on va plonger au cœur d’un concept qui va sans doute te filer le tournis. L’effet de cadrage, c’est de la psychologie haut de gamme, du caviar pour ton cerveau. Tu pelotes bien tes neurones là ?

Imagine-toi au supermarché. Tu es devant le rayon yaourts. Un pot de yaourt te coûte un euro. C’est raide, hein?

Mais que lis-tu sur l’étiquette maintenant? « 10% de remise pour l’achat de deux pots« . Fichtre! That’s cheap! Tu prends deux pots sans réfléchir.

Voilà ce que c’est, l’effet de cadrage, mon ami. C’est de la magie noire de supermarché.

Secoue un peu ton cerveau, camarade !

Tous ceux qui vivent autour de toi, dans ce monde absurde, usent et abusent de l’effet de cadrage, conscients ou non.

Ton patron qui te propose un contrat « à l’essai » plutôt qu’un CDI, ton dealer de téléphones mobiles qui te propose une « offre exceptionnelle, aujourd’hui seulement »… Tu vois où je veux en venir, camarade?

Regarde encore. Tu es devant l’écran de ta télé. Un candidat politique est en pleine déclaration. Il te dit que grâce à ses réformes, le chômage a diminué de 5%. Bingo! On dirait que le paradis n’est pas loin! Mais si on te dit que 95% des gens sont toujours sans emploi? Là tu te crispe, non? C’est ça, l’effet de cadrage. Même information, présentation différente, impact différent.

Ça fait peur, hein? Tout semble contrôlé, manipulé. Mais laisse-moi te dire que c’est ainsi que marche la vie, et tu ne peux pas t’y soustraire.

Attention, je ne suis pas en train de te dire que tout le monde est un enfoiré. Non, ce n’est pas ça. C’est juste la manière dont fonctionne notre cerveau.

Nous, les êtres humains, sommes naturellement paresseux. On choisit toujours le chemin le plus court, le plus facile.

On préfère une information qui semble claire, directe. On ne veut pas chercher, fouiller, piger les détails. Et voilà, l’effet de cadrage est né.

Je t’invite simplement à rester vigilant, camarade. Ta conscience est ton meilleur atout. Il faut que tu apprennes à voir au-delà du cadre qui t’est présenté. Arrête de te laisser berner comme un bleu. Fouille, gratte, questionne! C’est développer ton sens critique.

Questionner, ce n’est pas être impoli, ou irrespectueux. C’est être intelligent. Parce que, tu vois, personne n’a dit que la vie est un long fleuve tranquille.

Je ne vais pas te parler du côté obscur de l’effet de cadrage, de la façon dont certains l’utilisent pour manœuvrer, tromper, contrôler. Tu en as déjà entendu parler, n’est-ce pas?

Essaie plutôt d’utiliser cet effet de cadrage pour toi, à ton avantage. Et oui, c’est possible!

Quand tu as une idée, un projet, présente-le de différentes manières, exploite différents angles. Mette-toi dans la peau de l’autre, imagine comment il percevrait ton idée.

Et surprise! Tu te rendras compte que les gens sont plus réceptifs quand l’information est cadrée à leur mode de pensée.

Et souviens-toi : chaque fois que tu as le sentiment d’être coincé, n’oublie pas qu’il suffit parfois de changer de cadre pour voir autrement.

Mets ta caboche à contribution, mon pote!

Allez, on s’arrête pas en si bon chemin, camarade! Creusons un peu plus cette affaire d’effet de cadrage. Comme je te l’ai déjà dit, ce petit piège psychologique, nos têtes pensantes en sont friandes. Et le pire, c’est qu’elles se font un malin plaisir à l’utiliser en permanence.

Prends la pub, par exemple. Tu sais, ces clips de 30 secondes qui viennent t’assaillir quand tu mates un film. Ils te présentent toujours un produit super cool, une offre à tomber par terre. T’as l’impression que c’est l’opportunité du siècle.

Ben ouais, rien de moins normal! Ils ont soigneusement choisi le cadre qui va t’exciter et te faire sortir ta carte bleue. Et paf, t’as attrapé la carotte!

Et c’est pareil pour ce gouvernement. Ils sont experts en effet de cadrage. Tous les ans, ils nous jettent leurs chiffres d’emplois créés, de croissance économique.

Et à chaque fois, on tombe dans le panneau, on applaudit. Et ben mon vieux, on est pas sorti de l’auberge!

En conclusion

T’as vu comment ils te manipulent sans que tu t’en rendes compte, mon pote? Que ce soit sur la pub, le gouvernement, et je ne te parle même pas des infos tellement c’est gros.

Ils t’endorment avec leurs discours pour mieux te faire avaler la pilule. Ne tombe plus dans leur piège, mon vieux. C’est toi qui doit prendre les rennes, qui doit choisir ton cadre.

Regarde plutôt les choses en face, sous tous les angles, avant de te faire ton propre avis. Ils veulent te vendre leurs bobards? D’accord.

Mais qui t’empêche de faire tes propres recherches, de recouper les infos et de sortir de leur cadre? Rien, du tout.

Allez, la prochaine fois que la pub te vend du rêve, prends le temps de réfléchir. La prochaine fois que le gouvernement ou un politique te balance des chiffres qui semblent trop beaux pour être vrais, questionne-les!

Mets ta caboche à contribution, camarade. Car c’est en rejetant l’effet de cadrage qu’on devient vraiment libre, mon pote! Alors, prêt à prendre le contrôle, à vraiment penser par toi-même ?

L’oeil du coach

T’as déjà été chez Leclerc, toi aussi, hein, à te dire que cette promo sur les yaourts, c’était une fichue affaire en or ? Avec un « Achète deux pots et obtiens 10% de réduction » qui clignote en rouge et blanc sous ton nez… Tu t’es fait avoir, mon ami ! C’est ce qu’on appelle l’effet de cadrage.

Un peu partout, l’effet de cadrage fait son show. Politique, marketing, presse : chaque fois qu’information il y a, cadre il existera.

Ta grande sagesse t’a peut-être déjà alerté sur le fait que cette réduction des taux de chômage de 5% est moins belle si on te dit que 95% de la population active travaille encore… Tiens, te voilà dans le cadre encore une fois !

Allez, bouscule tout, mon pote !

Ça te fait grincer des dents, hein ? Comme si tout était complexe et tordu. Mais écoute-moi bien, ce n’est pas que le monde est manipulé.

Juste que notre crâne est une drôle de machine. Nous voulons du mâché-prémâché, du simplifié-réchauffé, du prêt-à-digérer… Et vlan, l’effet de cadrage est là.

Alors, arme-toi de vigilance. Rafraîchis ton regard, questionne, creuse. Parce que parfois, une petite filouterie d’effet de cadrage peut mener à un point de vue franchement plus épanouissant.

À toi maintenant de jouer avec l’effet de cadrage. Tu dévoiles une idée, balance-là sous plusieurs angles, des plus futiles aux plus sérieux.

Teste-les sur les autres, et tu verras, camarade, que l’idée en elle-même change rarement, mais bien le cadre dans lequel elle est présentée.

Alors, prêt à prendre les rennes ? Prêt à sortir de la boîte pour en devenir le maître ? Allez, mon pote, go pour l’autonomie et la liberté !

Classé dans :

nouveau

Ras le bol de recevoir des mail ?

Alors, j’ai exactement ce qu’il te faut. Reçois les news du WhyIsLife via la messagerie Telegram, chaque soir, vers 21h00. Simple, rapide, gratuit.

Accès immédiat, simple et gratuit

prg confiance

à lire dans : Les actualités

  • impermanence

    Comprendre l’impermanence et avantages

    Stéphane
    /
    20/05/2024
  • suis je heureux

    Comment savoir si je suis heureux

    Stéphane
    /
    20/05/2024
  • se sentir innutile

    Dompte la peur de se sentir inutile

    Stéphane
    /
    17/05/2024

à lire dans : Dossier Psychologie

  • vide emotionnel

    Le vide émotionnel, c’est quoi

    Stéphane
    /
    16/05/2024
  • culpabilite survivant

    La culpabilité du survivant

    Stéphane
    /
    15/05/2024
  • theorie attachement john bowlby

    Comprends la théorie de l’attachement de John Bowlby en details

    Stéphane
    /
    13/05/2024