Le dégout

stephane briot whyislife orange 1

Stéphane

Beurk !, Bleah !, Oh non !, Aargh !, Pouah ! Ou encore, dégoûtant(e), répugnant(e), nauséabond(e), immonde, infect(e), écœurant(e), dégueulasse. Ces mot parlent tous de la même chose : le dégout.
IMG 6811

C’est quoi le dégout ?

Le dégoût est une émotion négative qui se caractérise par un sentiment de répulsion, de déplaisir, voire de nausée, en réaction à quelque chose de désagréable ou d’offensant pour les sens ou l’esprit.

Il peut être déclenché par différents stimuli, tels que les odeurs, les goûts, les images, les comportements ou les idées.

Le dégoût est une émotion normale qui peut aider à éviter des situations dangereuses ou insalubres, mais il peut aussi parfois être excessif et entraver le fonctionnement normal de la vie quotidienne.

Dans certains cas, le dégoût peut même conduire à des troubles psychologiques, tels que les phobies ou les troubles obsessionnels-compulsifs.

Pourquoi ressentons-nous du dégout ?

Le dégout nous aide à éviter les substances ou les comportements qui pourraient nous nuire.

Il est donc une réaction de défense naturelle qui nous protège contre les substances potentiellement toxiques ou infectieuses, ainsi que contre les comportements socialement inappropriés ou dangereux.

Le dégoût est souvent associé à des sensations physiques désagréables, comme des nausées ou des haut-le-coeur.

Ces sensations sont une manifestation de la réaction de notre corps à quelque chose que nous percevons comme répugnant ou offensant.

Par exemple, une odeur nauséabonde peut déclencher des réactions physiques de dégoût afin de nous empêcher d’ingérer une substance potentiellement nocive.

Le dégoût peut également être influencé par des facteurs culturels, sociaux et personnels.

Ce qui est considéré comme dégoûtant varie d’une culture à l’autre, et peut même varier d’une personne à l’autre en fonction de leur expérience personnelle et de leurs croyances.

Par exemple, certaines personnes peuvent trouver le fait de manger des insectes dégoûtant, tandis que d’autres peuvent le considérer comme normal ou même délicieux.

Comment s’exprime le dégout ?

Certaines réactions courantes peuvent inclure :

  • Des nausées ou une envie de vomir
  • Une sensation de malaise dans l’estomac ou dans la gorge
  • Des frissons ou des tremblements
  • Une augmentation de la salivation
  • Une transpiration excessive
  • Une sensation de bouche sèche
  • Des spasmes de la gorge ou des vomissements

Une sensation de dégoût peut également se manifester par une réaction physique involontaire, telle que la contraction des muscles du visage ou la fermeture des yeux. Il vient souvent avec la surprise et peut nous pousser à nous mettre en colère également.

Ces réactions physiques sont souvent déclenchées par des stimuli tels que des odeurs, des saveurs, des textures ou des images qui sont perçues comme offensantes ou répugnantes.

Comment vaincre le dégout ?

Il peut être difficile de vaincre le dégout, car il s’agit d’une réaction émotionnelle naturelle qui est souvent liée à des réponses physiques involontaires.

Cependant, voici quelques stratégies qui peuvent aider à atténuer la réaction de dégoût :

S’exposer graduellement à l’objet ou la situation qui déclenche le dégoût afin de s’habituer progressivement à cette expérience et de diminuer la réaction émotionnelle (pratique courante dans les TCC).

Par exemple, si vous avez peur des serpents, vous pourriez commencer par regarder des photos de serpents, puis vous rapprocher de plus en plus d’un serpent (non venimeux, c’est mieux) en cage jusqu’à ce que vous soyez prêt à les toucher.

Si vous vous trouvez dans une situation qui vous dégoûte, vous pouvez tenter de vous distraire avec une activité agréable ou plaisante pour vous aider à vous concentrer sur autre chose que votre réaction de dégoût.

Des techniques de relaxation telles que la respiration profonde ou la méditation peuvent aider à calmer les réponses émotionnelles et physiques associées au dégoût.

En vous récompensant pour avoir fait face à ces situations ou objets, vous pouvez renforcer une attitude plus positive et moins anxieuse.

La plupart des situations ou objets qui déclenchent le dégoût ne sont pas réellement dangereux pour votre santé ou votre sécurité.

Est-il bon de vouloir vaincre le dégout ?

Ainsi que nous avons pu le voir, le dégout est une émotion qui nous aide à nous prémunir face à des situations qui pourraient, potentiellement devenir critiques.

Toutefois, il arrive aussi que l’on se sente dégouté par quelque chose qui ne représente pas un danger imminent. En ce cas, vouloir dépasser son dégout peut être utile.

Par exemple, dans votre nouveau boulot, vous pourriez vous sentir dégouté par les attitudes d’un collègue ou d’un manager. Mais il va falloir faire avec, et mieux encore, apprendre à dépasser ce dégout.

Apprendre à découvrir ce qui vous dégoute

Pour savoir ce qui vous dégoûte, vous pouvez commencer par prêter attention aux réactions physiques et émotionnelles que vous ressentez en présence de certaines substances, situations ou comportements.

Voici quelques étapes très simples pour identifier ce qui vous dégoute :

  1. Notez les situations, les personnes, les odeurs, les goûts ou les images qui vous déclenchent une réaction de dégoût.
  2. Lorsque vous êtes confronté à un stimulus qui vous dégoûte, essayez de noter les réactions physiques que vous ressentez, comme les nausées, les frissons ou les tremblements.
  3. Identifiez les motifs ou les thèmes communs dans ce qui vous dégoûte. Par exemple, vous pourriez trouver que vous avez une aversion pour les insectes, les aliments épicés ou les comportements irrespectueux.
  4. Réfléchissez à vos expériences passées et à la manière dont elles pourraient avoir influencé vos réactions actuelles. Par exemple, une expérience passée avec un aliment spécifique qui vous a rendu malade peut influencer votre réaction de dégoût envers cet aliment.
  5. Notez que nos réactions de dégoût peuvent changer avec le temps et l’expérience. Par exemple, vous pourriez trouver que vous développez une tolérance pour quelque chose que vous trouviez dégoûtant auparavant.

COMME Tu as kiffé, c’est le moment de le partager autour de toi

stephane briot whyislife orange 2

à lire dans : Définitions

  • la passion

    C’est quoi la passion ?

    Stéphane
    /
    18/06/2024
  • la vengeance

    La vengeance, un sentiment toxique

    Stéphane
    /
    18/06/2024
  • etat de choc

    Qu’est-ce que l’état de choc en psychologie

    Stéphane
    /
    18/06/2024

nouveau

Ras le bol de recevoir des mail ?

Alors, j’ai exactement ce qu’il te faut. Reçois les news du WhyIsLife via la messagerie Telegram, chaque soir, vers 21h00. Simple, rapide, gratuit.

Accès immédiat, simple et gratuit

prg confiance