À quoi sert la raison d’être ?

Maintenant que nous savons plus précisément ce que la raison d’être pour l’entrepreneur individuel, il est une nouvelle question qui se pose : j’en fait quoi de ma raison d’être ? La vie étant bien faite, c’est le sujet de ce billet. Embarquement immédiat.

C'est quoi la raison d'être ? 1

Nous avons donc mis des mots sur la raison d’être. La question désormais est de savoir ce que nous pouvons faire de cette bestiole.

Découvrir son why, et après ?

Beaucoup de gens pensent encore que la raison d’être est une baguette magique. On découvre son why, et puis voilà ! Pouf, la vie va changer.

Hé bien ces gens-là, je leur souhaite bien courage. Découvrir sa raison d’être est une étape indispensable, et si l’on parle d’étape, c’est bien qu’il reste du chemin à parcourir.

Prenons une petite image pour étayer le propos. J’achète une maison sur plan. Super ! J’ai un plan de ma future maison. Cependant, en dehors d’un bout de papier, je n’ai pas encore de maison.

Avec la raison d’être, c’est pareil. J’ai un plan, une direction. J’y vais comment maintenant ?

Dans l’univers de la raison d’être, de la bouche de ceux qui en parlent et se positionnent comme des « experts », il manque un sujet prioritaire : les valeurs.

Sans la mise en œuvre de vos valeurs, vous n’irez nulle part, car ce sont bien les valeurs qui vont vous indiquer la route à suivre.

C’est par le biais des valeurs que vous allez pouvoir être en accord avec votre raison d’être.

La raison d’être, cas client

Dernièrement nous avons fait émerger le pourquoi d’un de mes clients. Sa raison d’être se définit de la façon suivante :

  • Comprendre et transmettre pour pérenniser.

Dans le cas de mon client, comprendre implique une ouverture à l’autre, une ouverture au monde extérieur et une grande curiosité pour tout ce qui l’entoure.

L’ouverture et la curiosité sont donc des valeurs importantes pour lui, et plus encore, ce sont des façons d’être, des façons de se comporter dans sa vie de tous les jours, que cela soit sur le plan personnel et/ou professionnel.

Nous avons également « pérenniser ». Mon client aime s’investir pour rendre les choses durables, fiables, stables. C’est son objectif, c’est ce qu’il souhaite apporter autour de lui.

Dans l’identification de ses valeurs, nous retrouvons donc la prévention et l’anticipation, deux comportements qui permettent de voir les dangers arriver et de les écarter.

Nous retrouvons également la volonté, la réactivité, l’engagement, l’affirmation de soi. C’est aussi une personne qui aime fédérer, persuader.

Enfin, il aime créer et inventer, deux valeurs indispensables pour prévenir le danger. En effet, sa créativité lui permet d’inventer des solutions novatrices pour prévenir les dangers.

Comme nous pouvons le voir, nous avons un ensemble très cohérent de valeurs et de comportement au service de sa raison d’être.

Se détacher de sa raison d’être, quelles conséquences ?

Imaginons maintenant que ce client décide de ne plus être à l’écoute, de ne plus comprendre le monde qui est le sien, mais de lui imposer sa propre vision des choses ?

Ce client serait-il en harmonie avec sa raison d’être ? Serait-il en mesure d’atteindre son objectif de pérennisation tout en respectant ses valeurs ?

Il est évident que non, et c’est tout son équilibre de vie qui serait alors menacé de façon immédiate.

S’il commençait à ne plus être attentif à sa famille ou à ses clients, il perdrait de vue sa raison d’être, ressentirait une forme de malaise, voire pire : il pourrait aller jusqu’à une forme dangereuse de burn-out.

C’est ce qu’il se passe lorsque les gens ignorent les signaux psychiques et moraux que leur corps et leur esprit leur envoient.

D’un point de vue purement humain, la raison d’être est un puissant et solide garde-fou qui vous permet d’entendre et de comprendre les signaux que votre corps vous envoie.

Ces signaux peuvent prendre deux grandes formes

  1. Malaise intellectuelle (ces questions qui vous trottent dans la tête)
  2. Douleurs physiques

Dans la majorité des cas, les gens ignorent ces signaux. Et se retrouvent dans des situations peu enviables.

Le why : pro ou perso ?

Nous venons ici de répondre à une question que beaucoup de gens se posent : le why n’est ni pro, ni perso. Le why est le why. Point. Il touche l’ensemble des sphères de votre vie. La raison d’être est l’essence de votre être.

C’est ensuite à vous de le faire vivre, comme dans l’exemple de mon client cité plus haut, dans votre quotidien.

Dans les prochains articles de ce dossier, nous allons nous pencher plus avant sur la dimension professionnelle de votre raison d’être.

Nous allons voir comment l’utiliser dans votre communication et dans votre marketing, et nous allons voir à quel point c’est un puissant allié sur le marché d’aujourd’hui.

Que retenir de la raison d’être

  1. La raison d’être est à la fois pro et perso, elle est votre essence
  2. La raison d’être donne la direction à suivre
  3. Les valeurs vous aident à savoir comment suivre la bonne direction