comment réussir

Pourquoi vous n’êtes pas (vraiment) motivés ?

Et voilà ! Vous êtes en manque de motivation. Ce super projet avait pourtant l’air excitant, vous étiez plein d’enthousiasme à son lancement. Mais voilà, plus le temps avant, moins vous avez envie. Ce super projet vous emmerde au plus haut point, il ne vous excite plus. Que se passe-t-il ? Comment en êtes-vous arrivez là et comment vous en sortir ? Suivez le guide !

Commencer par POURQUOI, le blog, Simon Sinek

Que font la plupart des nouveaux entrepreneurs au moment de se lancer dans la grande aventure de l’entrepreneuriat ? Ils font une erreur dramatique. Oui, je n’ai pas peur d’utiliser un mot fort, et j’exagère à peine.

Et quelle est cette erreur allez-vous me dire ?

À votre avis quelle erreur dramatique peut faire un entrepreneur quand il se lance ?

  • Avoir une mauvaise idée ? Non.
  • Avoir peur ? Non plus.
  • Se lancer pour l’argent ? Ah ! Vous n’êtes las loin, mais ce n’est pas tout à fait cela.

Dans les faits, qu’est-ce qui motive bon nombre d’entrepreneurs ?

Si l’on regarde un peu ce qui se dit sur internet, si l’on écoute quelques podcasts, que l’on regarde quelques vidéos, c’est la notion de liberté qui prime.

Bon, la liberté, c’est quelque chose de très subjectif et de très relatif, c’est un truc à la fois très clair et très abstrait.

Toutefois, beaucoup en parle, sans vraiment parvenir à apporter une définition claire et précise.

Dans cette liberté, il est question de ne plus avoir de patron, d’être libre de son temps, d’avoir du temps libre, puis de gagner plus, de voyager.

Y’a un côté « oui, oui au pays des rêves », et après tout, pourquoi pas. Car au fond, faut-il une raison plus qu’une autre pour se lancer.

Hé bien non, l’important, c’est de se lancer.

En revanche, faut-il une raison plus qu’une autre pour durer ? Là, sans doute oui.

La carotte et le bâton

Parlons un instant de la carotte et du bâton, ce que Daniel Pink, dans son livre « la vérité sur ce qui nous motive » appelle « motivation 1.0 ».

La carotte, c’est la récompense. Enfant, c’est du type « si tu es bien sage, tu auras un bonbon ». Adulte, cela devient « si tu es bien sage, tu auras peut-être une augmentation ».

Le bâton, vous l’aurez compris, c’est la punition (ou la peur). Ce qui peut donner « si tu n’es pas sage, tu seras privé de dessert ».

Quant à la peur, c’est du type « si tu ne travailles pas à l’école, tu seras chômeur ».

Pour la grande majorité, nous connaissons bien le système « motivation 1.0 » puisque c’est le système éducatif dans lequel nous avons été dressés. Oui, c’est plus du dressage que de l’éducation.

Je crois que l’éducation doit faire appel à la responsabilité de l’individu quant à ses propres choix. Et que cette responsabilité, plus tôt elle s’apprend, plus l’être humain est alors autonome et autosuffisant.

Ces questions d’autonomie et d’autosuffisance devraient d’ailleurs vous mettre la puce à l’oreille quant à notre question du début d’article.

Manque de motivation, comment s'en sortir ?
manque de motivation ? Ne picolez pas, ça n’arrange rien (:

Reprenons « motivation 1.0 »

Nombre d’entrepreneurs se lancent dans l’aventure pour des raisons comme l’argent, la liberté, le temps libre, ne plus avoir de patron, etc… Autant de raisons qui leur sont extérieures. Donc, pour la carotte.

Malheureusement, et les études réalisées par des scientifiques sur les différents continents le démontrent, la carotte n’est pas une raison durable. Cela peut-être un stimulant sur l’instant, et dans le temps, la motivation s’effrite tout naturellement.

Il en va de même pour le bâton qui à un moment perd de son efficacité. Si vous avez des enfants, vous l’avez déjà constaté.

Comment sortir du manque de motivation ?

Encore une fois, le « pourquoi » et donc, vos propres valeurs, quelque chose qui vient de vous, de l’intérieur.

En marketing, nous savons que rien n’intéresse plus les gens que ce qui les intéresse eux. Lapalissade ? Non. Réalité binaire.

En matière de motivation, nous pourrions traduire cela par « rien ne motive plus les gens que ce qui les motive intérieurement ».

L’argent, la liberté, le temps sont des conséquences et des éléments qui nous extérieurs. Quand l’entrepreneur découvre qu’être à son compte n’est pas aussi idyllique que cela, et qu’il n’a pas beaucoup d’argent pour payer ses loisirs durant son libre, hé bien sa motivation extrinsèque s’épuise d’elle-même.

Ce que vous devez comprendre ? Que la motivation doit être interne, et non alimenter par des raisons externes comme l’argent ou des biens matériels

L’entrepreneur qui avance pour des raisons intérieures, avec une motivation intrinsèque, s’il connaissait lui aussi des coups de moins bien, il gardera toujours en lui cette petite réserve d’énergie indispensable pour franchir les obstacles qui vont se trouver sur son chemin.

Et cette motivation, elle provient de l’intérieur, de son pourquoi.

Voilà, il n’y a rien de magique, pas de recette miracle, pas de méthode secrète. Une simple question de bon sens.

Vous avez un doute ? Prenez votre propre parcours, et regardez bien. Le moindre petit succès que vous avez obtenu, demandez-vous avec sincérité ce qui vous a poussé.


Envie de chagement ?

​15 jours, 15 cours à écouter pour se motiver plus encore, amorcer le changement et gagner. 

Inscrivez-vous et recevez votre premier cours dans un instant