Une puissante technique de communication

Technique de communication

Alors que les gens lisent et écoutent les différents discours autour du marketing sur internet, alors qu’ils tentent d’ingurgiter des tonnes de techniques, comme ils ne sont pas du secteur, ils pensent que la communication est quelque chose de vraiment compliqué, et comme ils pensent que c’est compliqué, alors, ils décrochent et comme il décrochent, ils font comme ils peuvent.
Et tout cela parce que ceux qui parlent de marketing ne savent simplement pas communiquer.
Alors nous allons voir ici que la communication est une chose bien plus simple qu’il n’y parait et que chacun est tout à fait capable de communiquer efficacement.

Comment apprendre à communiquer efficacement ?

Les racines de communication

Et comme communiquer est simple, et que malheureusement cela ne nous est pas présenté ainsi, alors je vous propose donc de revenir immédiatement à la racine de la communication.

Alors, qu’est-ce que la communication ? Transmettre un message. Et comme ce n’est pas la première fois que je l’écris, pendant que vous lisez ce billet, je vous invite à réfléchir à la question de votre propre message à l’attention de vos lecteurs.

Instamment, il est une autre chose que les gens doivent savoir au sujet de la conversation, et là encore, pendant que vous lisez ce qui va suivre, vous ne pourrez vous empêcher de penser que c’est vrai, pourtant, en y analysant ce que vous faites au quotidien, vous serez surpris de voir que vous faites tout le contraire.

Et ce n’est pas un problème, car tout le monde fait ainsi, et surtout les professionnels du marketing et de la communication.

Le paradigme de toute communication

La signification de toute communication c’est la réaction obtenue et non ce que l’émetteur en pense. Si l’on pense que la personne qui reçoit le message l’a mal pris ou le comprend mal, alors nous démontrons notre propre incapacité à communiquer efficacement. On peut alors soit se justifier, soit expliquer, soit apprendre à partir de ce qui s’est passé et devenir une personne qui apprend à communiquer de façon efficiente.  

En résumé, si une personne comprend mal un message, c’est que le message est mal formé, ou envoyé au moment, ou à la mauvaise personne.

Et que les gens utilisent tel ou tel outil ne change en rien le contenu du message. Un mauvais message envoyé avec le meilleur outil du monde, cela reste un mauvais message. Rien de plus.

Et alors que les professionnels du marketing noient les gens sous des tonnes de mots savants « brand content », « inbound marketing », « content marketing », « big data », « social selling » et j’en passe, hé bien les gens se perdent et voient donc la communication comme quelque chose de sorcier.

Et alors qu’ils regardent sans comprendre, ils passent malgré eux à côté de l’essentiel : leur propre image en tant que professionnel.

Et pendant que vous lisez ces lignes, vous vous interrogez sur votre propre message, vous prenez conscience que votre message n’est pas toujours formé de façon à provoquer la réaction attendue (vous pensez peut-être que vous devriez avoir recours à la manipulation, alors oubliez cela immédiatement), et vous pensez désormais à cette question d’image de marque.

Savoir et maitriser sa propre image

Et alors que cette question vient à votre esprit, vous devez penser que tout ceci ne vous concerne pas. Et pourtant, vous véhiculez bien une image de marque.

Et cette image, vous la construisez sans même y penser. Alors que vous parlez, et même quand vous gardez le silence, les gens se font de vous une représentation mentale. Ils utilisent votre tenue, vos mots, vos gestes, si vous arrivez à l’heure ou en retard, la vitesse à laquelle vous parlez, le ton de votre voix, vos différents regards.

Et la nature humaine ayant une véritable horreur du vide, alors elle comble ce vide avec ce que vous lui donnez.

Et c’est ainsi que peu à peu les gens construisent leur propre vision de vous. Et que vous soyez un professionnel ou un particulier n’y change rien.

Et comme vous avez besoin d’une bonne image pour vendre, alors vous devez apprendre à porter la responsabilité de l’ensemble de votre communication. Et nous en revenons à ce que je disais plus avant : si vous n’obtenez pas la réaction souhaitez, alors c’est que votre message n’est pas bon.

Il n’existe que de mauvais communicants

Et il important de garder cela à l’esprit, et comme vous aurez désormais cette donnée présente à vous, vous serez en mesure de prendre peu à peu le contrôle de votre communication et de la rendre bien plus efficace.

Il n’existe pas de public qui ne comprenne rien, il n’existe que des gens qui ne savent pas réellement communiquer, ce qui est tout à fait différent.

Aussi, si les gens ne comprennent pas bien ce que vous faites, ce que vous proposez, alors il est à parier que votre explication ne leur permet pas de bien comprendre. Et ainsi, nous démontrons que la responsabilité de la communication se trouve effectivement du côté de la personne qui émet le message.

Alors maintenant, il vous sera impossible de dire à quelqu’un « tu ne comprends », car vous savez que la réalité est « je ne t’explique pas de façon à ce que tu comprennes ».

Ce dont vous avez besoin pour bien communiquer

Et ce tout petit changement de point de vue aura de grandes conséquences dans votre façon d’être professionnel (et pas uniquement).

Comme vous êtes désormais responsable de votre communication, alors vous comprenez que vous avez besoin de quelque chose pour faire passer votre message.

Et ce quelque chose est « qui est la personne en face de moi » ? Et pendant que vous vous posez cette question, alors vous comprenez que vous devez désormais apporter une attention toute particulière à l’ensemble des informations que vous recevez chaque jour.

Et ces informations sont souvent disponibles, en écoutant avec attention, en lisant avec la même attention, il est vous est alors possible de mieux comprendre les personnes qui sont face à vous.

Et comme un humain communique sans vraiment y prêter attention (à de rares exceptions près), alors, en prêtant attention au choix de ses mots, à la rythmique de ses phrases, ne serait-ce qu’à l’écrit, vous pourrez obtenir de précieuses informations.

Et en face à face, vous aurez accès à toutes ces réactions non verbales, à ses intonations, à ses regards, ce qui vous donnera encore plus d’informations.

Et plus vous serez alerte face à tous ces signaux, plus vous serez aptes à mieux faire passer votre propre message, car vous saurez comment le construire pour qu’il soit efficace.

Alors, nous en revenons à la racine de la communication, et une racine qui est oubliée par le marketing et les vendeurs d’outils. Et cette racine est la suivante : comme nous souhaitons faire passer notre message, nous devons avant tout écouter et comprendre les personnes qui souhaitent entendre et recevoir notre message.

Et je vais vous fournir une petite astuce toute simple et très puissante : avant d’envoyer un message, mettez-vous autant que possible à la place du récepteur, et demandez-vous si votre message dit bien ce que vous souhaitez qu’il dise.

Stephane briot

Stephane briot

Auteur et blogueur, mentor et entrepreneur. Envie ou besoin de vous former au digital ? Retrouvez moi sur LiveMentor et faites financer votre formation.

Retrouvez moi sur LiveMentor

Stéphane est très professionnel, pragmatique. Ses conseils sont très précieux !

Julie Avatar
Julie
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp