marketing digital

11 raisons de créer un podcast audio

Le podcast est-il encore un outil d’avenir ? Peut-on vraiment en tirer quelque chose de bon, d’utile, est-ce un plus pour son business à l’heure où la vidéo prend le pas sur tous les contenus ? Devez-vous penser podcast ou le laisser de côté ? Voici 11 raisons de créer un podcast.

Influence marketing

Un peu d’histoire

Le podcast est arrivé en France en 2004, ce qui ne date pas d’hier. C’est grâce à l’iPod que ce format d’écoute a vu le jour. Une petite révolution (une vraie) que nous devons donc au visionnaire Steve Jobs.

Pourtant, en 15 ans le podcast ne s’est pas réellement imposé. Il reste un format sous-utilisé par le grand public. Sans doute à cause du manque de visibilité si nous le comparons à un média comme YouTube.

Difficile d’accès…

Le podcast demande d’ouvrir une application, de chercher, de sélectionner, puis d’écouter, là où sur YouTube, tout est à un clic de vous. Dans un monde du moindre effort, il est donc aisé de comprendre pourquoi le podcast peine à s’imposer.

Et pourtant, il semble bien que le podcast prenne enfin son envol. D’après les chiffres ci-dessous, il existe aujourd’hui 102 podcasts de marques disponibles à l’écoute, et 37 marques ont franchi le cap cette année.

C’est l’industrie du cinéma et des séries qui occupe 14% du marché, contre 8% au secteur économie/entreprise.

…Mais riche en format

A lui seul, le podcast propose pas moins de 5 formats possibles :

  • Interviews,
  • Reportages/magazine,
  • Témoignages,
  • Fictions et récits
  • Talk-show.

Il est à noter que le podcast propose un fort taux d’engagement : 68% des podcasts sont notés et/ou commentés.

Et les contenus sont jugés comme étant de qualité.

Pour en finir avec les chiffres, il est bon de savoir qu’aux USA, les dépenses publicitaires sont en hausse de 68%, ce qui dénote d’un certain intérêt pour le format podcast.

créer un podcast enquête et chiffres

Devez-vous créer un podcast ?

Vous devriez au moins tenter. Par rapport à la vidéo, le podcast propose de nombreux avantages. Son coût de fabrication est bien moindre qu’une vidéo de bonne qualité et je ne parle même pas de vidéos professionnelles où là les coûts s’envolent et atteignent des sommes astronomiques.

Le temps de montage et de préparation est aussi très réduit. Créer un podcast, faire le montage, le mettre en ligne prend moins de temps qu’une vidéo ou que de rédiger un billet de blog.

Quel matériel pour créer un podcast ?

Déjà, il y a la prise de son. Il existe une ribambelle de petits appareils de très bonne qualité qui font la taille d’un dictaphone et propose une très bonne restitution sonore. Ces appareils sont très utiles en mobilité pour réaliser des interviews.

Pour le bureau, vous pouvez utiliser un micro USB. Personnellement, j’ai investi une cinquantaine d’euros dans un micro Marantz, livré avec le pied, et j’ai également investi une dizaine d’euros dans un filtre pop pour éliminer les bruits parasites.

Enfin, vous aurez besoin d’un logiciel audio pour faire le montage, de gratuit à environs cinquante euros, vous trouverez des bons outils pour des résultats très soignés.

Pour finaliser tout cela, vous devez héberger votre podcast. Avec un outil comme Anchor.fm, pas de souci. C’est gratuit et il se charge de diffuser votre podcast sur les plus grandes plateformes sans aucun effort de votre part.

J’utilise donc Anchor, et je suis écoutable sur iTunes, Google, Spotify et sur internet. Tout cela, sans aucun effort. Quand on sait à quel point la mise en ligne d’un podcast était pénible, il y a encore quelques années, c’est un vrai confort.

Donc, pour créer votre podcast, il vous en coutera une centaine d’euros. Voilà qui est plus que raisonnable pour proposer un produit de qualité.

Créer un podcast et le mettre en ligne

Si créer un podcast n’est pas des plus compliqué d’un point de vue technique, la mise en ligne, elle, est autrement plus emmerdante.

Par exemple, si vous souhaitez diffuser votre podcast sur iTunes, bon courage ! C’est un vrai parcours du combattant.

Pour vous simplifier la tâche, il existe donc désormais des services qui s’occupent de tout pour vous.

Vous mettez votre podcast en ligne sur la plateforme et cette dernière le diffuse pour vous sur les principaux services.

Seulement voilà, tout cela a un prix, et il n’est pas toujours facile d’y voir clair dans les différentes offres.

Hé bien voici Anchor. Gratuit, stockage illimité, et diffusion de votre podcast sur les principales plateformes. C’est simple comme tout !  

Les avantages du podcast

Encore une fois, le temps et les couts de production sont considérablement réduits par rapport à la vidéo.

Vos auditeurs peuvent vous écouter partout, sans risque. Regarder une vidéo en voiture n’est pas conseillé. En revanche, écouter la radio est une habitude ancrée chez les automobilistes.

Regarder une vidéo en courant n’est pas non plus génial, en revanche, écouter un podcast est tout à fait envisageable.

D’un point de vue écologique, les ressources utilisées par un podcast sont bien moindres face à la vidéo. Un podcast au format MP3 pèse quelques méga-octets quand une formation peut en peser plusieurs centaines, voir plusieurs gigas, de fait, streamer un podcast est également moins couteux en bade passante qu’une vidéo.

Autre point non négligeable pour les personnes qui se sentent mal à l’aise avec leur image en vidéo : on ne vous voit pas !

Certes, l’auditeur va entendre votre voix, mais il ne vous voit pas, ce qui est quand même très confortable et évite le stress de la prise de parole en public.

Enfin, le lien avec le public. Le podcast créé une intimité avec l’auditeur, un lien particulier, une proximité que la vidéo ne rend pas. C’est lié à l’histoire de l’humain avec la radio. Vous n’avez pas l’image, donc, l’esprit fait fonctionner l’imaginaire. Ce qui rend le lien plus particulier, plus personnel.

Sur Linkedin, en message privé, je reçois beaucoup de messages de personne qui écoute mon WhyIsLife et me remercie de l’avoir créé. Et vraiment, c’est une petite sensation agréable. On me dit aussi que j’ai une voix très radiophonique, un peu grave et chaude, qui passe très bien.

En matière de marketing et d’image de marque, le podcast est donc une très bonne chose, c’est un point à ne pas négliger.

Mon expérience du podcast

J’utilise deux formats pour WhyIsLife. Un premier de quelques minutes, entre cinq et sept minutes par épisode, une fois par semaine, le mardi matin.

Le second, plus long, qui sont les Hors-Série, où je reçois des invités pour des interviews. Ce format dure entre 30 et 60 minutes selon l’invité. Je publie une interview tous les quinze jours.

Enfin, de temps en temps, je prépare un autre type de série, de 30 minutes, où je vais traiter d’une sujet un peu plus en profondeur.

Mon idée est de proposer principalement un contenu court, dynamique et d’interpeller l’auditeur, de le faire réfléchir, de lui donner de la hauteur sur son aventure entrepreneuriale.

J’ai commencé en février 2019, et j’ai une centaine d’auditeurs par épisode, à minima, ce qui me satisfait, car ma communauté sur le web est très récente.

Côté coulisse, il me faut une journée pour préparer trente épisodes. J’enregistre et je fais le montage dans la foulée.

Vient ensuite la planification sur Anchor, partie la plus longue, qui prendre une bonne demi-journée pour mettre en ligne les trente épisodes. Une fois cela fait, chaque numéro sera publié automatique le mardi matin sans que je n’intervienne.

Globalement, c’est assez peu de travail pour une présence très humaine sur internet.

Découvrez le Podcast WhyIsLife

Quelques conseils pour enregistrer son podcast

  • Ayez un verre ou une bouteille d’eau à portée de main ! Parler assèche la gorge. Buvez !
  • N’ayez pas peur de vous tromper, de tousser, de perdre vos mots, c’est aussi le charme de la radio.
  • Posez votre voix, parlez calmement, posément. Plus vous parlez vite, plus c’est désagréable à écouter. Laissez le temps à vos auditeurs de vous écouter et de vous comprendre.
  • Parler à voix haute. Trop de podcasters parlent avec une petite voix. Soyez audible.
  • Écrivez les grandes lignes de votre épisode sur un carnet pour garder le fil conducteur.

Respectez le temps ! Si vous partez sur 10 minutes, restez sur 8 à 12 minutes maximum. L’auditeur prend l’habitude d’organiser son temps d’écoute en fonction de la durée de vos épisodes. Si vous changez tout le temps la durée de vos épisodes, il lui sera difficile de vous être fidèle.

11 raisons de créer un podcast

  1. Le podcast est un marché encore ouvert
  2. Le podcast est encore perçu comme un média de qualité
  3. Le public y est plus engagé
  4. Les dépenses publicitaires augmentent, signe d’un marché en essor
  5. Qui dit marché en essor dit places à prendre
  6. Le temps de production est très court
  7. Le coût de production est très faible
  8. L’empreinte écologique est faible en rapport à la vidéo
  9. La régularité est très importante
  10. Le lien avec le public est fort, intimiste
  11. On peut vous écouter partout

Sources des chiffres