logo-boussole-4

LiveMentor : comment j’ai vécu mon expérience de Mentor de l’intérieur

LiveMentor : comment j’ai vécu mon expérience de Mentor de l’intérieur

devenir mentor chez livementor
Il est beaucoup question de LiveMentor du côté des clients, mais côté Mentor, c'est comment ? Hé bien j'ai eu la chance d'être Mentor chez LiveMentor, voici mon ressenti sur cette aventure.

partager cet article

Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Table des matières

Stéphane Briot

Stéphane Briot

Mentor & Coach, spécialisé dans la recherche, la découverte et la mise en oeuvre du Why pour l'entrepreneur. Pour découvrir comment le Why va changer votre entreprise, cliquez sur le bouton ci-dessous

Rejoignez maintenant le Club WhyIsLife

Dans ce billet, je ne vais pas vous parler de la qualité des formations de LiveMentor, ou encore de la « méthode LiveMentor », rien de tout cela. J’y suis passé en tant que Mentor, et il me semblait intéressant de partager un retour d’expérience.

Pourquoi vouloir partager cela ? Pour la simple et bonne raison que j’ai eu plusieurs demandes sur ce sujet précis, demandes émanant de la part de personne qui souhaitaient postuler chez LiveMentor en tant que Mentor.

Préambule : tout ce qui est dit ici ne concerne que mon propre ressenti.
Que cela soit en bien ou en moins bien, cela me concerne moi, ma façon de voir et de penser.
Ce n’est en aucun cas une réalité absolue sur l’entreprise ou ses méthodes.
Je le répète, ceci est un retour d’expérience et un ressenti personnel.

Mentor chez LiveMentor, c’est comment ?

Alors, pour répondre à la question qui est : « est-ce que cela vaut le coup d’être Mentor chez LiveMentor », la réponse est oui. Clairement. Je vais nuancer tout cela dans l’article, mais oui, cela vaut le coup.

Sachez, avant de poursuivre cette lecture, que je ne suis plus chez LiveMentor. Peu importe les raisons de la séparation, en réalité, on s’en fout et ce n’est pas le propos de cet article.

Ce qui compte pour moi, c’est que je me suis éclaté là bas, et que je ne peux que vous recommander de tenter votre chance en tant que Mentor. C’est très formateur, très humain (dans le contact avec les clients), très riche, très dense.

LiveMentor en tant que Mentor ? Foncez !

Donc, vous souhaitez postuler chez LiveMentor en tant que Mentor, allez-y ! Quoi qu’il puisse se passer pour vous, ce sera une expérience fondatrice.

En effet, vous allez être face à des profils très différents, des personnalités très différentes, et rien que pour cela, c’est une bonne chose pour un coach ou un mentor.

C’est un bel apprentissage. Et une fois que vous avez atteint votre vitesse de croisière, profitez-en un moment, et puis, remettez-vous à voler de vos propres ailes.

Le coaching vitesse grand V

Une entreprise comme LiveMentor, c’est l’usine et la course. Vous disposez de 30 minutes par clients, autant vous dire que vous n’êtes pas là pour papoter ou créer un lien, on enchaine, on enchaine,  il faut se remonter les manches et aller à l’essentiel.

Là encore, c’est formateur. Pour moi qui avais l’habitude de poser le cadre et de conduire l’entretien sur une heure, autant vous dire qu’il a fallu très vite que je me fonde dans le moule. Pas de chichi, le chrono est roi !

Depuis que j’ai quitté l’entreprise, je suis revenu à des accompagnements de 45 à 60 minutes. Parce que je pense que c’est mieux pour le client.

Nous avons le temps de nous poser, de discuter un peu, d’instaurer un climat serein et le client à le temps de digérer les informations, de poser des questions.

Et ce climat de sérénité est important pour bien des clients. La grande majorité sont en perte de confiance, rongée par le doute, et on besoin d’être rassuré.

Lire aussi  Pourquoi internet est-il (aussi) la "vraie vie"

C’est compréhensible, se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat, c’est l’inconnu total ! Et ça fait quand même bien flipper.

Ayant retrouvé une liberté d’action, je peux donc prendre le temps. Remarquez, j’avais d’un côté les coachings Livementor, et de l’autre, mes propres coachings.

Tout ceci étant dit, apprendre à accompagner une personne en 30 minutes, c’est sportif et formateur, cela aura eu le don d’enrichir ma vision de mon métier, et en cela, c’était bien.

Mentor chez LiveMentor au quotidien

Sans être cynique, ou vouloir dire du mal, derrière les discours, toutes les entreprises du monde sont rattrapées par la réalité économique.

Et LiveMentor ne fait pas exception. La rentabilité prime. Aussi, en tant que Mentor, vous allez prendre une sacrée pression dès votre premier jour. Et globalement, cette pression est présente chaque jour.

Lorsque je suis arrivé dans l’équipe, j’ai eu la sensation d’être happé dans une ruche avec des abeilles qui volaient dans tous les sens.

Des informations de partout sur différents outils, des canaux de contacts de partout, des mails dans tous les sens. Une sensation de désordre et de confusion régnait.

Mais bon, comme dans toutes les entreprises, on prend un peu de temps pour s’adapter, pour savoir où se trouvent les informations dont on vraiment besoin, et rapidement, tout va mieux.

Une fois que vous avez pris vos marque, tout roule tranquillement. Vous faites vos coachings, votre suivi de vos entrepreneurs, le reporting quand c’est demandé, et voilà !

Si j’ai tenté de m’impliquer plus avant, j’ai compris que ce n’était pas ce qui était attendu. Je suis donc resté à ma place, sans faire de bruit. C’était finalement très bien ainsi.

La question de la rémunération

Voici un sujet tabou en France, mais parlons-en. On ne va pas se mentir. On ne rentre pas chez LiveMentor ou autre pour les beaux yeux où les idées d’une personne.

En tant que Freelance, on y va aussi beaucoup pour l’oseille et la récurrence du contrat. Si l’entreprise jouit d’une bonne image, go. Sinon, on y réfléchit à deux fois.

Donc, oui, en tant que Mentor, vous êtes bien, voire même très bien payé. Vraiment. Il n’y a pas à se plaindre.

Seulement, vous êtes rémunérés pour le temps passé en visio, pas pour le reste. Le reste ? Répondre aux mails, assister aux divers live et réunions, animer des webinaires collectifs, en gros toute la vie de l’entreprise : tout ça, ce n’est pas facturable.

Personnellement, cela ne m’a pas posé de souci, j’ai toujours eu pour habitude d’en faire un peu plus.

Autre point : chez LiveMentor, vous êtes rémunéré à l’entrepreneur. Plus vous accompagnez d’entrepreneurs, plus vous facturez. Mais plus vous y passez de temps.

Pour ma part, je me suis volontairement limité à 10h00 de coaching par semaine pour LiveMentor. Ce qui me laissait du temps pour mes projets et pour la messagerie de l’entreprise.

A vous de trouver votre point d’équilibre pour ne pas saturer au bout de trois, car croyez-moi, c’est vraiment sportif !

La relation mentor entrepreneur

C’est LA raison qui m’avait poussé à postuler. Et bah… je me suis vraiment éclaté, j’ai pris un pied d’enfer ! Vraiment !

Lire aussi  60 Phrases et citations positives pour mieux vivre

L’aspect humain, c’est mon truc, c’est aussi pour cela que je fais le métier qui est le mien. Si vous voulez être coach pour faire joujou avec des méthodes et des outils, oubliez vite. L’humain est là où on ne l’attend pas, et donc, vous allez prendre le bouillon. 

Et plusieurs mois après quitté le navire, j’ai encore pas mal de personnes qui continuent de me suivre et d’autres qui arrivent chaque en provenance de LiveMentor.

Oui, je me suis vraiment éclaté, et je crois que j’ai laissé une belle empreinte chez un certain nombre d’entrepreneurs.

L’avantage d’être passé chez LiveMentor

Lors de mon passage, j’ai pu tester ma méthodologie autour du Why, à grande échelle. Et ça, ça vaut de l’or.

Pouvoir tester et améliorer sa propre méthode de travail en condition réelle, au niveau industriel, à un rythme soutenu, j’ai économisé quelques années, croyez-moi.

Je n’ai plus aucun doute sur la puissance de mon outil, mais alors aucun. J’ai découvert ses limites et son potentiel.

Question commerciale, savoir que vous avez un outil performant entre les mains, validé sur le terrain par votre clientèle cible, c’est un sacré confort.

Pour en revenir à ma relation avec les entrepreneurs clients de LiveMentor, j’ai donc croisé des profils très différents, j’ai noué des contacts humains, je me suis fait plaisir.

Et même si le rythme imposé par l’entreprise est parfois frénétique, je garde ce gout de plaisir en moi.

L’entreprise LiveMentor ?

Vous allez me poser la question, et certaines personnes me l’ont déjà posée.

Je ne souhaite pas aborder ce sujet, en bien ou en mal, sur un article public. Cela n’a aucun intérêt ici, ce n’est pas le but de l’article qui est de vous faire un retour sur une expérience précise.

Sachez une chose : je respecte l’entreprise pour ce qu’elle apporte à ses clients, ses salariés et ses prestataires.

Mon aventure LiveMentor en conclusion

L’éclate avec les clients, la rémunération, le fait d’avoir testé et validé ma méthode auprès de ma cible.

Je ne regrette aucune des heures passé au sein de l’entreprise, parce que j’ai pris un plaisir monstre à être au contact des entrepreneurs.

Est-ce que je peux vous conseiller d’y aller ? Oui. Bien sûr ! Attention toutefois, une entreprise reste une entreprise. La relation est contractuelle, y’a pas de potes ou d’amis.

Faites votre job, prenez tout ce que vous prendre : argent, compétences, plaisir et laissez donc la vie de l’entreprise aussi loin de vous que possible. Vous êtes freelance, alors, restez dans le cadre de votre contrat, et tout ira très bien.

Pour finir en beauté, j’ai eu la chance d’avoir une rubrique à moi, durant mon passage au sein de l’entreprise, dans le magazine Odyssées, de LiveMentor.

Et ça, c’était quelque chose de très chouette et une sacrée marque de reconnaissance, tant de la part de l’entreprise que de ses lecteurs. Et j’en suis fier. Avoir sa tronche en pleine page dans un magazine dédié à l’entrepreneuriat individuel, ouais, c’est top !

Lire également

Le Club WhyIsLife

Un contenu exclusif pour les membres

Rejoignez le Club WhyIsLife pour un contenu dédié à l’entrepreneur. 

Au programme, mindset et marketing. 

Chaque semaine, de nouveaux contenus pour créer l’entreprise qui vous ressemble.