titre whyislife article V2
stephane briot le developpement personnel

Développement personnel ou psychologie

Psy ou coach ? Développement personnel ou psychothérapie ? Comment choisir et pourquoi

Le mail que te secoue la pulpe
Ce n'est pas le cul vissé dans un fauteuil, la tête dans les nuages et les pieds dans tes chaussons que tu vas trouver le chemin de ton propre succès.
Voici comment le trouver.

Dans ce billet

On parle assez peu de psychologie. Pourquoi ? Parce qu’elle fait encore peur. On lui préfère le développement personnel. Pourquoi ?


Question : avez-vous confiance en vous ? 

Oui ? Non ? Vraiment... Hé bien, vérifions cela ! 

Répondez à ces quelques questions et dans moins de 5 minutes, vous en saurez plus sur vous grâce à ce test scientifique élaboré par des psychologues. 

Vos résultats vous seront communiqués par mail.

Avez vous confiance en vos propre décisions ?
Seriez-vous inquiet si l'on vous demandait de prononcer un discours au mariage d'un ami ?
Vous arrive-t-il de proposer des idées lors de réunion ?
Lors d'une soirée, vous allez volontiers rencontrer de nouvelles personnes ou bien vous restez avec vos amis
Seriez-vous très nerveux à l'idée de rencontrer des personnalités importantes (star, homme ou femme politique, ...)
Vous préoccupez-vous de votre apparence
Vous considère-t-on comme une personne très positive
Faites-vous du sport uniquement pour gagner ou pour le plaisir
Vous êtes vous déjà inscrit à un jeu télévisé
Que penseriez-vous de donner une conférence sur un sujet que vous maitrisez bien
Aimez-vous aborder les personnes influentes quand vous en avez l'occasion
Croyez-vous au pouvoir de la pensée positive
Avez-vous déjà appellé une émission de radio ou de télé pour participer à un débat
Vous arrive-t-il de vous opposer à votre supérieur
Vous participez à une dicussion au sein de laquelle tout le monde s'oppose à votre point de vue
Accepteriez-vous de sauter à l'élastique pour une oeuvre de charité ?
Vous venez de patienter un long moment dans la file d'attente, c'est à voutre tour et la personne au guichet est particulièrement agressive et fait preuve de mauvaise volonté
Vous arrive-t-il de prendre le parti de la minorité au cours d'un débat
Aimez-vous flirter avec d'autres personnes
Êtes vous nerveux à l'idée d'être vu nu(e)
Jouez-vous un rôle particulier en famille durant les fêtes de Noël
Vous êtes en voiture, il fait beau, et voici une belle ligne droite bien dégagée
Quand vous achetez un billet de loterie, à quel point espérez vous gagner ?
Voyager en avion
Votre entreprise va être entièrement réorganisée
Completez le formulaire ci-dessous pour voir les résultats

Pourquoi on préfère le développement personnel ?

Parce que développement personnel vient avec toute sa dimension marketing et ses outils miraculeux, ses outils qui vont nous rendre la vie plus belle, qui vont nous rendre la confiance, l’estime de soi, l’amour, la réussite et tout cela, grâce à quelques séminaires, ou quelques vidéos, ou une formation et tout cela, sans effort et dans un temps record.

Ça, c’est côté, public. Côté « coachs », hé bien il est plus facile de se lancer en tant que « coach ». Zéro diplôme, zéro contrainte, zéro suivi. C’est le paradis ! Une chaine YouTube, et en voiture Simone. Si le public suit, c’est parti pour le succès.

J’en sais quelque chose, c’est mon cas. Pas faute de vouloir faire des études en psychologie, mais je n’ai pas le bas, de fait, je suis dans une impasse. Il me reste les certifications en tant que coach. Et là, c’est la jungle. Des « écoles » plus ou fumeuses de partout et des prix de malade. Un vrai business que le développement personnel.

Une (petite) méfiance (grandissante) côté public

Toutefois vous êtes aujourd’hui de plus en plus nombreux à comprendre que tout cela, c’est bien beau, seulement, pour que pour que cela fonctionne vraiment, pas de secret et que le développement personnel a quand même quelques belles limites.

T’es juste un jaloux Stéphane !

Pas de secret ? Non, pas de secret. C’est de temps, de volonté et de travail dont vous aurez besoin. C’est ainsi que le miracle opère. Et certainement pas autrement.

Pourquoi dis-je cela ? Ai-je une dent contre certains « gourous » ou « coachs à succès » ? Du tout. Alors, je suis peut-être jaloux ? Encore moins. J’ai ce qu’il me faut pour vive, même si tout n’est rose tous les jours, c’est la vie.

Toutefois, vous avez tout à fait le droit de me croire jaloux, rageux, hater, c’est votre liberté, et je ne vais pas chercher à vous convaincre. Je vais simplement me permettre, puisque je suis sur mon site, d’exposer mon point de vue.

Je dis cela parce que j’ai lu près de 500 ouvrages (voici ma sélection d’ailleurs), à ce jour, qui traitent de la psychologie ou développement personnel.

C’est quoi en fait le développement personnel ?

Avec le temps, les psychologues ont su écrire des ouvrages à la portée du grand public. Et cette forme de vulgarisation fait bien moins peur et aide vraiment comprendre les concepts, les mécanismes, les solutions.

Le développement personnel, c’est de la vulgarisation de la psychologie, avec un petit zeste de manipulation et de marketing, que voulez-vous, il faut bien vendre.

Et comme le développement personnel s’appuie sur… la psychologie, hé bien, parfois, ho, bah tiens, ça marche.

Mais le développement personnel, ça marche !

Ça marche non parce que c’est le développement personnel, mais parce que c’est la psychologie et que le coach fait son taf, tout autant que le client qui s’investit pour de vrai.

Aujourd’hui, je crois que l’on peut solutionner bien des tracas du quotidien avec une bonne dose de développement personnel. Si tant est que le client s’investisse avec un minimum de sérieux.

Important : Un coach ou un psychologue ne peut rien faire seul. Alors, quand un coach ou un psy vous dit « je vais vous donner la solution pour régler vos problèmes » (ou quelque chose de ce genre) si vous ne voulez pas ajouter du malheur à votre vie, barrez-vous !

Quand le développement personnel ne marche pas ?

Pourquoi ? Parce que si vous ne réussissez pas à atteindre l’objectif attendu avec le super outil, il va se passer quoi ? Je vous le donne dans le mille : vous allez vous en vouloir, vous rabaisser, vous allez culpabiliser.

Vous étiez venu pour vous en sortir, et vous repartez encore plus au fond. Ho mais pas de panique, le coach vous propose un nouveau super séminaire, ou une nouvelle super vidéo, exclusive, pour celle et ceux qui n’y arrivent pas avec le super outil d’avant. Qu’il est sympa pas vrai ?

Et cette petite affaire peut durer longtemps. Très longtemps. Et elle peut vous couter un bras, un rein, une jambe.

Elle va fonctionner tant que vous allez avoir envie d’y croire, tant que vous aurez un peu d’espoir.

Parce que tout est basé là-dessus. Un peu comme les religions, ou les sectes, dont certaines communautés sont assez proches dans leur façon de fonctionner.

C’est-à-dire : le gourou a dit, alors, il a raison. Et plus personne ne cherche à critiquer, à interroger. Il dit, c’est la vérité. Je ne sais pas vous, mais pour ma part, sachant que la psychologie est un outil pour m’aider à me trouver moi, me retrouver à penser et faire la même chose que chaque membre de la communauté ? Non ? Soit.

Constat de la Miviludes en 2022

Atteindre la « meilleure version de soi-même », exploiter son «  plein potentiel  », devenir son «  propre leader  », autant de promesses que vantent des entrepreneurs aux titres et diplômes variés, souvent sans reconnaissance d’un organisme officiel, et qui rencontrent un succès grandissant.

Il ne s’agit plus de vénérer une divinité, un chaman ou un guérisseur, mais un idéal de soi. Cet idéal ne serait accessible qu’au travers de l’enseignement d’un « guide », détenteur d’une méthode miracle pour s’affranchir de ses défauts, de ses regrets, de ses contraintes, etc.

L’épanouissement personnel devient un produit que l’on pourrait acheter préfabriqué et la richesse ne serait alors plus qu’à portée de main pour celui qui s’investirait assez dans le programme forgé par le «  guide  ».


Ce dernier se placerait dans une position dominante vis-à-vis de son apprenti, il serait le seul à pouvoir répondre à ses espérances.

La MIVILUDES observe ainsi de graves situations d’emprise mentale au travers de ces nouvelles formes de dérives sectaires

Il semble donc que je ne sois pas le seul à constater le côté sectaire, toutefois, je conçois qu’il est difficile d’admettre que l’on s’est fait berner, surtout quand l’envie d’y croire reste forte. Sujet ô combien délicat.

Lire le rapport Miviludes

Apprendre à se méfier du développement personnel

Quand un coach dit, dans un mail, un article de blog, ou plus surement, une ou plusieurs de ses vidéos YouTube, que la famille est toxique, que l’état ment et ne veut pas vous voir réussir, que les puissants en place n’ont pas intérêt à vous voir rencontrer le succès car vous seriez alors des menaces pour eux, que les amis qui ne vont pas dans votre sens, qui ne pensent pas comme vous sont toxiques et que vous devriez vous en séparer, ça pue.

Pourquoi ça pue ? Parce que le but est ici de vous couper de relais qui ne sont pas dans la communauté, de vous couper d’un monde dans lequel leurs techniques et méthodes sont critiquées et mises sur le gril.

Rien n’est plus détestable pour un gourou que de se voir mis sur le gril et ses failles mises en avant.

L’atout de la famille et des amis

À toutes fins utiles, en ce qui me concerne, je vous conseille vivement de jamais rompre, tant que faire se peut, le dialogue avec votre famille, avec vos amis. Cela apporte un regard qui a plus de recul sur votre situation.

Et même s’il ne pense pas comme vous, c’est salutaire, car cela vous pousser à voir vos soucis sous un autre point de vue, à vous voir au travers d’un autre prisme.

Ce n’est pas agréable, car on croit savoir ce dont on a besoin, seulement, si vous êtes en quête d’une solution, c’est que vous avez détecté un problème. Mais le diagnostic n’est peut-être pas le bon.

Le psy des psys ce n’est pas inutile

Ce n’est pas un hasard si les psychologues sont eux-mêmes suivis par des superviseurs (des psys de psy).

Je suis moi-même suivi par un psychologue depuis plusieurs mois. Parce que, même si j’aime passionnément mon métier, si j’utilise tous les outils utiles, il m’arrive aussi de me prendre les pieds dans le tapis.

Et en ce moment, après mon second infarctus, je n’ai pas de honte à discuter avec mon psy, au contraire. C’est une aide précieuse. Quels sont les coachs qui sont aujourd’hui supervisés ? Sans doute pas des masses, surtout pour les plus connus sur internet. Pas besoin, il savent, la preuve ? Les chiffres (argent gagné, followers, nombres de vues sur les réseaux)

Alors, c’est quoi un bon coach en développement personnel ?

Tiens, en voilà une bonne question. Qu’est-ce qu’un bon coach en développement personnel.

Il y a peu, j’ai posé la question sur mes réseaux, à quelques personnes avec qui je discute.

Pour eux, majoritairement, un bon coach est une personne qui te dit quoi faire, pourquoi le faire, comment le faire, quand le faire.

Un bon coach n’est pas une personne qui pose des questions. Il serait donc dirigiste.

Si l’on parle de sport ou de mode, pourquoi pas. Mais si l’on parle de la dimension « développement personnel », un bon coach n’est pas du tout cela.

Une dangereuse croyance sur le coach

Aïe, merde. Mais, pourquoi ? un bon coach, il sait, il a le savoir, la compétence, donc, il doit mieux savoir que moi ce dont j’ai besoin.

Voilà une croyance des plus dangereuse. Car ici, vous voyez le coach comme étant omniscient, tout puissant. Il sait tout sur vous.

Il ne vous connait pas, ne vous a jamais vu, mais il sait. Et par quel miracle saurait-il de quoi vous, personnellement, vous auriez besoin ?

Comment saurait-il votre parcours, vos blessures, vos doutes, vos craintes tant que vous ne lui avez pas dit ?

Je vous dire comment il pourrait le savoir : c’est impossible. Alors, un bon coach, c’est celui qui sait poser les questions au bon moment, celui qui sait aussi se taire et simplement écouter.

Problème, le coach star, il veut parler, parler, et encore parler, pour montrer à quel point il sait. Un manque de confiance ? Une faible estime de lui-même ? Un besoin et un vide à combler ?

Toutefois, dans sa communication, tout est fait pour que vous en arriviez à croire qu’il sait. Et qu’il sait mieux que vous ce dont vous, vous avez besoin, pour que vous en arriviez à croire tout ce qu’il dit.

Une fois que la croyance est là, c’est carré ! Vous êtes dans le moule, et vous pouvez dire au revoir à votre liberté. Mais ça, ce n’est pas grave, puisque vous avez l’espoir d’une vie meilleure, une vie couronnée de succès. Et tout cela, pour la modique somme de (mettez le prix que vous êtes prêts à payer pour changer de vie rapidement et sans effort).

Lire : les limites du développement personnel

La formation en vidéo

Autre point important. Avec les technologies d’aujourd’hui, chacun peut mettre rapidement du contenu à disposition du public. Et c’est une bonne chose, une très bonne chose qui va dans le sens du web : le partage et la mutualisation des compétences, des connaissances pour chaque individu puisse enrichir son esprit.

Toutefois, y’a un bémol. En matière de développement personnel et donc de psychologie, si l’on parle des grands principes, des outils, des techniques et méthodes, si l’on peut donner des exercices, difficile d’assurer un suivi personnalisé, sauf à passer du temps avec chacun.

Cela reste tout de même une bonne façon de comprendre les mécanismes humain, et donc, de commencer à mieux se comprendre soi.

Parce que, ce qui fonctionne pour les uns peut ne pas fonctionner l’autre, et c’est souvent le cas.

Le psy ou le coach, le pote des temps modernes

En outre, un psy, c’est un peu l’ami ou le papa, ou la maman que l’on a pas eu. C’est une personne qui écoute sans juger, qui pose des questions, et qui est capable, de par sa capacité d’écoute, de lire entre les lignes, de poser des questions qui font mal, celles que l’on ne veut pas se poser, celles auxquelles on voudrait ne pas répondre. Et c’est enfin une personne qui ne va jamais vous juger. Elle va vous rassurer.

Écouter, ce n’est pas un métier pour tout le monde

En gros, tout ce que l’on pourrait attendre de l’écoute des parents et des amis. Alors, le psy ou le coach ne va pas vous prendre dans ses bras pour vous faire un câlin et un bisou sur le front.

Toutefois, son écoute et le temps qu’il vous offre sont des biens extrêmement précieux sur le chemin qui est le vôtre.

J’aime beaucoup faire des vidéos pour ma chaine YouTube (cliquez ici pour vous abonner d’ailleurs), mais je sais la limite de la chose.

Et pour tout vous dire, rien ne vaut de se parler, parce que c’est là que je peux faire mon métier.

Parce que mon métier, ce n’est pas tant de faire des vues sur YouTube et de vendre des programmes en vidéo que d’accompagner chacun de façon individuelle.

Écouter ou motiver, quel métier pour un coach ?

Vous savez, et cela n’engage que moi, mais un coach qui passe plus de temps à parler, et à parler dans de grands évènements, je me demande quand il fait son métier pour de bon.

Parler à une foule, c’est bien pour la motivation, pour regonfler le moral des troupes, c’est vrai. Mais pas du tout pour le suivi individuel de chacun.

Pour ma part, c’est donc là une limite importante des grands rassemblements. Je n’ai rien contre ceux qui les organisent et ceux qui s’y rendre.

C’est qui le héros du développement personnel ?

Cependant, on ne me fera pas croire que ce genre de séminaire résout quoi que ce soit comme problème. On est dans une starification du coach, ce qui est, à mon sens, l’antithèse du développement personnel.

Le coach n’est pas le héros, c’est le client, car c’est bien lui qui affronte ses limites, ses peurs, ses doutes, et c’est bien lui qui fait tout le travail pour les dépasser et arriver là où il en rêvait sans croire qu’il parviendrait un jour.

En volant la réussite à ses clients, en leur ôtant leur propre succès pour se l’attribuer, le « coach » se met en avant, en valeur, et ça, c’est tout sauf un comportement de coach digne de ce nom.

Et pire encore, si le client réussi grâce au coach, le client est donc placé en position d’infériorité face au coach. Ce qui veut dire que sans le coach, rien n’est donc possible pour le client. Il est où le « développement personnel » dans ce cadre ?

En quête de modèles à suivre

Toutefois, l’individu moderne, quelque peu en manque de repère dans un monde qui bouge très vite a besoin d’un repère qui lui semble fiable, d’une figure d’autorité, de quelques personnes à suivre, des personnes qui seront ses modèles.

Le coach en développement personnel l’a bien compris et s’est engouffré dans la brèche pour son plus grand bonheur, à lui.

Et votre bonheur à vous ? Ou en êtes vous depuis que vous êtes en quête de réponses dans la sphère du développement personnel ? En voilà une bonne question. Vous et vous seuls disposez de la réponse.

Livre développement personnel et coaching

François Délivré, le métier de coach

Facebook
Twitter
LinkedIn
Sharon Colin Avatar

Stéphane est un très bon guide qui montre plusieurs solutions à un problème et nous laisse choisir la solution qui correspond le mieux à nos valeurs. Merci pour tes coachings.

Sharon C.
Qui êtes vous ?

Alors, qui êtes-vous ? Plutôt une personnalité équilibrée, forte, ou en dedans ? C'est ce que ce test scientifique va vous révéler grâce à ses 25 questions. 

Chaque question vous propose de choisir instinctivement entre 3 propositions, choisissez celle qui correspond le plus à ce que vous pensez de vous. 

Dans quelques minutes, vous saurez quelle type de personnalité vous êtes. Prêt à le découvrir ?

Q1
Q2
Q3
Q4
Q5
Q6
Q7
Q8
Q9
Q10
Q11
Q12
Q13
Q14
Q15
Q16
Q17
Q18
Q19
Q20
Q21
Q22
Q23
Q24
Q25
Completez le formulaire ci-dessous pour voir les résultats
footer whyislife novembre 2022

Organisme de formation enregistré
sous le numéro 93131897013

SCORF BANNIERE
logo large whyislife
stephane briot footer le developpement personnel et le why

Stéphane Briot

Coach de vie (pro et privée), avec le Why, je vous accompagne dans la construction et la réalisation de vos objectifs. 

Organisme de formation enregistré sous le numéro 93131897013 et formateur professionnel certifié.