marketing digital

6 Astuces pour tout savoir sur vos prospects

Ecrire des articles pour votre blog professionnel est un excellent dĂ©part. Relayer vos contenus sur les rĂ©seaux sociaux, c’est trĂšs bien aussi. Mais il est Ă©galement important d’ouvrir votre champ d’action en allez chercher des informations que vous allez pouvoir diffuser, via votre newsletter ou vos comptes sociaux.

Influence marketing

Ces informations doivent ĂȘtre complĂ©mentaires de ce que vous produisez vous-mĂȘme comme contenus, elles se doivent Ă©galement d’ĂȘtre utiles Ă  vos lecteurs, avec pour objectif, la vente. Mais comment savoir ce que vous devez Ă©crire et chercher comme informations Ă  distribuer ?

Il y a quelques annĂ©es, il fallait en passer par une Ă©tude de marchĂ©. Vous deviez alors faire appel Ă  une sociĂ©tĂ© dont c’était le mĂ©tier. C’était long et surtout, trĂšs couteux. De plus, si le marchĂ© Ă©voluait, votre Ă©tude pouvait rapidement devenir obsolĂšte, et vous deviez tout recommencer.

De nos jours, avec internet, nous avons tout Ă  disposition. Tout est lĂ , sous vos yeux. Je serai tentĂ© de dire qu’il suffit de savoir lire avec son cerveau. Vous avez envie de gagner de l’argent avec votre blog, vous devez donc apprendre Ă  connaitre votre public. Voici 7 façon de le faire.

1. Utilisez Amazon

Quel que soit le domaine d’activitĂ©, il existe forcĂ©ment des livres qui traitent de votre secteur. Foncez sur Amazon, faites une recherche, et regardez les bouquins les plus vendus. Si vous ĂȘtes chaud, vous pouvez mĂȘme vous payez les trois premiers best-sellers.

En lisant ces livres, vous en apprendrez beaucoup sur les attentes de votre public, sur ses besoins, ses envies.

Envie d'un blog professionnel ?

​Dans la formation ​BlogCamp je vous livre les trucs pour : 

  • CrĂ©er ​un blog comme un pro
  • CrĂ©er du contenu top qualitĂ©
  • ​Optimiser votre site ​pour plus de trafic
  • Et bien plus encore ! 

Inscrivez-vous ci-aprùs et recevez le programme de la formation "Blog​Camp"


Note : Ayez toujours une lecture active. Prenez des notes sur ce qui vous inspire, sur les questions qui vous viennent Ă  l’esprit. Toutes ces notes seront autant de sujets que vous pourrez traiter dans des articles, des vidĂ©os, des podcasts.

2. Creuser sur les réseaux sociaux

Vous n’avez pas les moyens de vous offrir un livre ? Pas de soucis. Allons faire un tour sur Twitter. Mais comment trouver les comptes Ă  suivre ? Utilisez le moteur de recherche de Twitter en tapant un ou plusieurs mots clĂ©s en rapport avec votre domaine.

PlutĂŽt que de vous abonner Ă  chaque compte, ajoutez-le dans une liste privĂ©e. Cela vous Ă©vitera d’avoir une time line qui dĂ©borde. La liste est un trĂšs bon outil pour suivre et recueillir des informations sans ĂȘtre abonnĂ© Ă  qui que ce soit.

Cette recherche va vous demander un certain temps, soyez patient et persévérant. Prenez votre temps pour créer une liste de qualité.

Twitter vous enquiquine ? Allons donc faire un tour sur Facebook alors ! Dans le mĂȘme esprit, nous allons utiliser le moteur de recherche.

Note : changez la langue de votre Facebook pour l’anglais. Vous aurez alors accĂšs Ă  un moteur bien plus puissant que celui proposĂ© en français.

Le mieux, dans Facebook est chercher les groupes traitants de votre sujet. Inscrivez-vous, et suivez les discussions. Les groupes sont une mine d’informations sans fond pour qui veut bien prendre un peu de temps pour trouver ce qu’il cherche.

Au dĂ©part, inscrivez-vous dans un maximum de groupes, puis, avec le temps, ne conservez que ceux qui prĂ©sentent un rĂ©el intĂ©rĂȘt pour votre dĂ©marche.

Vous n’ĂȘtes pas un brin social ? Alors, utilisons la vieille technique de l’espionnage ! Qu’écrivent vos concurrents ? Allez donc faire un tour sur leur blog, notez les titres, lisez les articles, et essayez de voir comment vous pourriez reprendre leurs contenus, mais Ă  votre sauce, avec votre ton, en y apportant une petite touche supplĂ©mentaire.

Note : n’ayez pas scrupule Ă  utiliser cette technique, car eux aussi l’ont utilisĂ©e, et d’autres le feront en venant vous espionner ! Sachez utiliser les mĂȘmes armes que les autres.

3. Les moteurs de recherches

Vous pouvez Ă©galement utiliser Google. Son moteur de recherche reste un excellent point de dĂ©part. N’hĂ©sitez pas Ă  parcourir plus de 10 pages de recherches, vous trouverez sans doute la pĂ©pite.

Connaissez-vous Majestic SEO ? C’est outil trĂšs prisĂ© par les professionnels du rĂ©fĂ©rencement. Mais il dispose d’un moteur de recherche sur sa base donnĂ©e. Et lĂ  aussi, vous allez pouvoir saisir vos mots clĂ©s et voir ce qu’il en ressort. Et vous aurez en plus quelques informations utiles sur vos concurrents. Pourquoi s’en priver ?

4. Utilisez votre communautĂ© ! 

Vous pouvez aussi poser des questions simples Ă  vos abonnĂ©s, que cela soit sur votre newsletter, sur Facebook, Twitter ou autre. N’hĂ©sitez pas ! Bon, Ă©vitez la vieille question des marketeurs de supermarchĂ©s « Quel a Ă©tĂ© ou quel est votre pire problĂšme ». Faites donc preuve d’un peu de crĂ©ativitĂ© et de subtilitĂ©. Les lecteurs connaissent dĂ©sormais la ficelle et ça les agaces.

Comme vous le voyez, une Ă©tude de marchĂ© n’est pas si compliquĂ©e que cela Ă  rĂ©aliser. Comme tout, cela demande un peu de temps et d’investissement, mais c’est largement faisable pour tout Ă  chacun.

Pour rĂ©aliser cette Ă©tude, vous pouvez utiliser Google Forms. C’est gratuit, et en quelques minutes, votre formulaire est en ligne, prĂȘt Ă  recevoir les premiĂšres rĂ©ponses. Reste donc Ă  la partager sur les rĂ©seaux sociaux, et/ou via votre mailing liste.

5. La veille

Cette Ă©tude de marchĂ©, c’est aussi la veille. C’est cette veille qui va vous remonter toutes les informations dont vous avez besoin pour crĂ©er vos contenus, vos produits.

En rĂ©alisant cette veille au moins une fois par semaine, vous serez Ă  mĂȘme de pouvoir apporter rĂ©guliĂšrement des contenus utiles Ă  vos lecteurs.

Avec le temps, en vous rendant utile, vous allez devenir indispensable. Votre autoritĂ© va grimper, tout comme votre notoriĂ©tĂ©. Ce qui va enclencher le bouche-Ă -oreille et l’effet boule de neige.

Certes, au dĂ©but, vous aurez un peu l’impression de prĂȘcher dans le dĂ©sert. Me mise en route est longue. Que voulez-vous ! Il faut bien qu’une sĂ©lection naturelle s’opĂšre, et seuls les plus motivĂ©s arriveront Ă  leur fin.

6. Et le téléphone ?

Oui, le bon vieux tĂ©lĂ©phone reste un alliĂ© de poids dans la quĂȘte d’informations. Vous pouvez convenir d’un entretien avec une personne afin de discuter de façon tout Ă  fait informelle.

Alors, n’y allez pas au petit bonheur la chance. PrĂ©parez votre entretien et vos questions l’avance et faites en sorte de les placer convenablement dans la conversation. Rien de plus pĂ©nible pour votre interlocuteur d’avoir la sensation de rĂ©pondre Ă  un questionnaire.

Plus le déroulé sera naturel, plus vous allez mettre votre interlocuteur en confiance, plus celui-ci pourra vous livrer de vraies et bonnes réponses et non pas des réponses standardisées.

Tout savoir sur ses prospects en résumé

  1. Recherche des livres les plus vendus dans votre domaine sur Amazon
  2. Traquer les questions des internautes sur les réseaux sociaux
  3. Utiliser les moteurs de recherches pour trouver d’autres contenus
  4. Faites une veille
  5. Réaliser une étude de marché via un petit questionnaire en ligne
  6. Faites des interviews par téléphone

Nul besoin d’ĂȘtre un fin technicien pour utiliser ces techniques de recherche d’informations. De la patience, de temps et d’organisation.

Bonnes recherches !


Envie d'un blog professionnel ?

​Dans la formation ​BlogCamp je vous livre les trucs pour : 

  • CrĂ©er ​un blog comme un pro
  • CrĂ©er du contenu top qualitĂ©
  • ​Optimiser votre site ​pour plus de trafic
  • Et bien plus encore ! 

Inscrivez-vous ci-aprùs et recevez le programme de la formation "Blog​Camp"


comment créer un blog pro