Stéphane Briot

Stéphane Briot

Auteur et blogueur, mentor et entrepreneur, je vous souhaite de passer un excellement moment en ma compagnie sur WhyIsLife.

Prendre contact

Théma : Créer un blog pro

Les Humains

Les Humains, c'est le truc de René le Bot. Cliquez pour voir de quoi il est question.

WordPress est-il gratuit ?

Table des matières

WordPress est-il vraiment un outil totalement gratuit, et si non, combien ça coute par an ?

WordPress est le CMS le plus utilisé dans le monde, c’est désormais un fait incontestable. Sa souplesse, sa fiabilité et sa simplicité d’usage en font un outil à la portée du grand public. WordPress est également gratuit, mais attention aux frais cachés !

Si wordpress n'est pas gratuit, combien coute-t-il chaque année ?

Si le cœur du système est gratuit, il n’en demeure pas moins que vous allez devoir faire chauffer la carte bleue pour créer votre site internet.

D’ailleurs, avec un WordPress, vous n’irez pas bien loin puisque dans l’écosystème WordPress, tout repose sur la modularité et la possibilité de personnaliser votre site dans les moindres recoins.

La qualité du code en question

C’est tout à la fois un avantage et un inconvénient. Commençons par les inconvénients. Les codeurs de haut vol vous le diront en cœur : c’est codé avec les pieds !

Et d’un thème à l’autre, d’une extension à une autre, vous pouvez tout aussi bien tomber sur un très bon code, rapide, robuste et sécurisé, tout comme vous pouvez tomber sur son contraire.

Et malheureusement, si vous n’êtes pas codeur, impossible de savoir si le code est de bonne facture ou non. C’est une des raisons pour lesquelles il vaut mieux veiller à ne pas empiler les plugins sur votre WordPress, vous pourriez multiplier les failles de sécurité et autres ralentissements sans le savoir.

Il existe un autre problème avec les plugins WordPress. Dans certaines extensions premium, le code source interroge régulièrement un serveur tiers pour vérifier que votre licence est bien active. Et ceci ralentit considérablement les temps de chargement de votre site.

J’ai eu le cas avec Learndash ainsi que certaines extensions qui utilisent le système Freemius, qui est au passage une vraie plaie.

Passons aux avantages maintenant. Avec un système WordPress, vous pouvez trouver LE plugin qui fera exactement ce que vous souhaitez. Et si tel n’est pas le cas, soit vous pouvez le coder vous-même, ou le faire coder par un tiers.

En gros, avec WordPress, (quasiment) rien n’est impossible. Voilà pourquoi ce CMS est installé tout en haut de la hiérarchie depuis un moment et pourquoi il risque d’y rester encore pour un bon bout de temps.

Côté thèmes, c’est la même chose, et dans tous les cas, que cela soit un plugin ou un thème, vous devrez le tester pour vous faire votre propre idée.

Héberger son site WordPress : 60€ par an

Hébergement et nom de domaine : 60€ / an

Revenons-en désormais à notre question de la gratuité de WordPress. Pour installer votre CMS, vous allez avoir besoin d’un nom de domaine et donc, d’un hébergement. Pour cela, je vous recommande vivement O2Switch, made in France, ou encore PlanetHoster.

Ces deux hébergeurs affichent des tarifs similaires et une très bonne qualité de support. Les performances sont peu ou prou équivalentes, seulement, avec un hébergement mutualisé, ne vous attendez pas à des merveilles.

Si vous souhaitez augmenter les performances de votre site et que vous n’avez pas l’âme d’un technicien, je vous recommande de vous tourner vers le plugin WP-Rocket (made in France) dont la licence vous sera facturée à 49$ / an.

Elementor, le couteau suisse : 49$ / an

Justement, le thème, parlons. Depuis quelques années, les concepteurs de thèmes se sont lancés dans une surenchère des fonctionnalités. Ce qui semblait être une bonne idée est en fait devenu une atrocité.

D’abord, les temps de chargements se sont allongés. Toutes ces fonctions livrées sans possibilités d’être désactivées, voilà qui surcharge inutilement un site.

Ensuite, l’administration et la gestion des thèmes sont devenues imbitables avec des pages et pages et encore des pages d’options à n’en plus finir, et des aller-retour incessants entre l’administration du thème et les pages du site pour voir ce que donnent les modifications.

C’est ce que les concepteurs du plugin Elementor ont parfaitement compris. D’abord conçu pour être un simple et puissant builder de pages, Elementor est devenu un outil complet pour réaliser des thèmes au design simple ou complexe, selon votre choix.

Elementor à aussi la bonne idée de nous alléger la facture des licences. En effet, pour un thème classique, une installation = une licence. Donc, si votre thème coute 69$, pour chaque site où vous l’installer, vous devrez payer les 69$ en question.

Avec Elementor, pour 199$, vous pouvez équiper jusqu’à 1000 sites ! Voilà une belle économie pour les créateurs de sites. Et une façon très intelligente pour Elementor de prendre des parts de marché.

Pour un site unique, la licence est à 49$, ce qui la place dans la fourchette basse des templates WordPress.  

Les autres fonctionnalités de WordPress

Je vous le disais un peu plus haut, avec WordPress, vous pouvez presque tout faire.

  • Vous souhaitez monter un site de réservations en ligne pour un hôtel, un camping ou un restaurant ? C’est possible.
  • Vous souhaitez créer un espace communautaire pour les membres de votre association ? Vous pouvez.
  • Vous souhaitez créer un site de formation en ligne avec réservation de coaching ? Vous pouvez.
  • Un site de petites annonces, un site d’enchères en ligne, un réseau social, une boutique en ligne, une place de marché, une plateforme de création de sites à la volée, oui, vous le pouvez.

Seulement, dans tout ce que nous venons de voir ici, vous allez devoir investir dans un certain nombre d’extensions. Et ces extensions sont très gourmandes en ressources. Vous ne pourrez donc pas héberger votre site sur un serveur mutualisé.

Hébergement hautes performances

Vous allez devoir investir plus lourdement dans l’hébergement. Et là, la facture commence à piquer. Pour un serveur dédié, comptez à minima 49$ / mois, ou 500€ / an. Voilà qui alourdit la note.

Citons par exemple

Pour ce qui est des fonctionnalités en elle-même, vous allez vous retrouver face à extensions dont le prix peut atteindre 200$ la licence à l’année.

Et malheureusement, même à ce prix, vous ne pouvez être totalement certains de la qualité du code. Dans mon cas, pour mon site de formations, j’ai détecté un certain nombre de soucis dans la qualité du code.

Est-ce que je dois le faire corriger ou non ? Sachant qu’à la prochaine mise à jour du plugin, il me faudra recommencer les modifications ? Est-ce que je vais investir dans le développement sur mesure, sachant qu’il me faudra faire évoluer le plugin avec le temps ? Difficile de prendre une décision.

Pour le moment, j’ai fait remonter l’information aux concepteurs des plugins incriminés. Et je reste en attente d’une mise à jour qui viendrait solutionner mes soucis.

Dans le monde de WordPress, rien n’est parfait. Toutefois, depuis plus de 15 ans que je suis le nez dans la création de sites, je n’ai jamais vu de solution parfaite. Nous rencontrons toujours des bugs, des ralentissements, des soucis. C’est la vie d’un site qui veut cela.

Et puis, si WordPress propose un écosystème vaste et riche, le revers de le médaille est aussi une qualité qui n’est pas toujours au rendez-vous.

WordPress : comptez un budget de 200€ par an pour votre blog professionnel.

WordPress, l’addition s’il vous plait !

La formule standard (pour le blog professionnel)

  • En apéritif, un hébergement mutualisé : 60$
  • En entrée, un WP-Rocket pour la vitesse : 49$
  • En plat, un Elementor Pro : 49$.

Ce qui vous fait notre formule de base à 158€

La formule à la carte (pour le business)

  • L’hébergement puissance plus : 500$/an
  • Le WP-Rocket à 49$ / an
  • Notre Elementor Pro à 49$ / an
  • Le pack extensions pour votre business : 400$ / an (prix au plus bas et aléatoire, uniquement donné ici pour que vous puissiez vous faire une idée du budget utile à votre futur site).

Soit une addition à la carte d’un montant minimum de 998$

WordPress gratuit ?

Comme nous le voyons ici, la gratuité de WordPress est toute relative. En effet, si le cœur de WordPress ne va pas vous couter un centime, il s’est construit tout autour de lui un business très lucratif.

Ne jetons pas la pierre à quiconque ! WordPress reste une alternative bien moins couteuse face aux agences qui pourraient vous proposer un site deux fois plus cher pour des fonctions similaires. En outre, avec une agence, vous êtes liés par la propriété intellectuelle, le site ne vous appartient pas et si vous souhaitez changer d’agence, vous allez devoir tout rebâtir de rien.

Avec WordPress, vous pouvez changer de prestataire quand vous le souhaitez sans perdre le bénéfice du travail déjà réalisé.

Alors, non, tout n’est pas gratuit dans l’univers de WordPress. Il est donc conseillé d’avoir un budget minium de 200€ par an pour se lancer. Ce qui reste malgré tout une somme tout à fait abordable pour qui souhaite lancer son business sur internet.

Envie de réagir !

Une réflexion, un désaccord avec l'article, un point à ajouter, bref, quelque chose à dire ? Rejoins nous sur l'app Telegram (téléchargement gratuit)!
GO !

partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Merci Stéphane pour ton professionnalisme, j’ai beaucoup appris ! Hâte de me mettre au travail !!

Gina Avatar
Gina

Les Humains

Rejoignez René CLiquez ici pour en savoir plus

Inscription validée !

Merci ! Dans quelques instants, vous allez recevoir un mail pour confirmer votre demande.

Ouvrez ce mail et cliquez sur le lien de confirmation pour recevoir votre vidéo.