C’est quoi un blog ?

Découverte des multiples facettes d’un blog

Un blog est avant tout un outil de communication. En soit, créer un blog n’est pas une fin, mais un moyen. Un moyen pour communiquer, un moyen pour porter votre message auprès du public. Et c’est également un outil pour se développer soi.

C'est quoi un blog ? 1

Et, malgré ce que d’aucuns veulent bien vous dire (libre à vous de les croire, la promesse est alléchante, j’en conviens), si créer un blog professionnel n’est plus aussi compliqué, le gérer reste un travail tout à la fois long et passionnant. Parce que l’air de rien, d’une part écrire un article, ce n’est pas si simple, en écrire régulièrement, encore moins. Et cela reste cependant fascinant et gratifiant.

Qu’est-ce qu’un blog, en résumé ?

C’est quoi un blog ? C’est un support médiatique. Qui dit support, dit qu’il faille poser quelque chose dessus. Cela parait idiot dit de la sorte, et pourtant, si je le dis, peut-être ai-je une (bonne) raison ?

Et avant de penser à vendre quoi que ce soit avec votre blog :

Ces relations de confiance passent par la création de contenus, des contenus utiles, divertissants, ou informatifs, ou d’opinions.

Dans l’univers du référencement, il est de coutume de dire qu’en dessous une cinquantaine d’articles, vous n’existez pas.

Il est également coutume de dire que l’ancienneté de votre blog joue pour beaucoup dans sa popularité, tant sur le web (les internautes) que pour Google.

Il est logique de penser que Google accordera un indice de confiance élevé à un blog qui est là depuis des années, qui draine un certain volume de trafic et apporte de l’information utile à ses visiteurs (tout ça, Google peut le savoir grâce au traqueur analytics).

Lorsque vous lancez votre blog, sans avoir de communauté sur les réseaux sociaux, sans un centime pour faire de la publicité, il faudra compter, en moyenne, entre 12 et 24 mois de travail avant d’avoir une récurrence dans les ventes.

Oui, je ne vous fais pas rêver. Je ne suis pas là pour cela, je suis là pour vous donner un maximum d’informations concrètes pour que vous soyez en mesure de prendre les bonnes décisions.

C'est quoi un blog ? C'est un media

Qu’est-ce qu’un blog, techniquement parlant ?

Un blog est un ensemble de scripts qui servent à afficher vos contenus sur l’écran de vos visiteurs.

Généralement, on trouve plusieurs langages pour faire fonctionner un blog :

  • HTML : qui est le squelette de la page
  • CSS : qui est la tenue (jean t-shirt ou costume trois-pièces)
  • PHP : qui sert à rendre le site « dynamique »
  • MYSQL : pour stocker et récupérer les informations de la base de données
  • JavaScript : pour faire des jolis effets (entre autres)

Par le passé, il n’était pas rare de créer un blog avec un simple éditeur de texte. Il fallait donc taper des lignes et des lignes de codes. De fait, l’outil blog était plutôt réservé à des initiés dans ces différents langages.

Et puis sont arrivés des outils comme DotClear ou WordPress. Là, plus besoin de coder quoi que ce soit. L’ère des CMS pouvait alors débuter et le blog commencer son expansion fulgurante.

C’est quoi un CMS ?

Le CMS pour « Content Managment System » vous propose de créer un blog sans jamais vous occuper du côté technique. Il vous dégage totalement de toute création de code, ce qui est un gain de temps considérable pour une personne n’ayant aucune d’apprendre.

Le CMS le plus utilisé actuellement sur le marché est WordPress

En quelques minutes (en réalité, les premières fois, il faut compter en heures), votre blog est (presque) prêt à l’emploi.

Après l’installation, vous avez un blog qui doit encore être finalisé. Comment ça, je croyais que c’était du « prêt à l’emploi » ? Il va donc falloir que je tape du code ?

Pas de panique ! Non, vous n’allez pas être dans l’obligation de passer par la case « taper du code ».

En revanche, il va falloir donner un aspect visuel professionnel à votre blog, optimiser votre blog pour le référencement naturel, et faire quelques paramétrages d’usages.

En gros, y’en encore un peu de boulot, et non pas 5 minutes comme certains incompétents aimeraient à vous le faire croire. Et que vous croyez ! Bah oui, c’est plus sympa comme message. En revanche, une fois devant le truc, c’est la soupe à la grimace, et vous n’êtes pas du tout prêt à gérer la chose. Bon courage !

C'est quoi un blog ? C'est un investissement

Qu’est-ce qu’un blog pour le blogueur ?

Au-delà de sa dimension technique, le blog est un lien entre un auteur ou entreprise (ou les deux à la fois pour l’entrepreneur individuel) et un public.

Attention !
Lors des (longs) premiers mois, la notion de public est très relative. Si vous arrivez à faire venir 20 personnes en n’ayant aucun support (communauté sur les réseaux sociaux, publicité, location de bases emails), vous serez très bon !

Fut un temps lointain où le blog était le seul canal de communication personnel. Depuis, les réseaux sociaux sont arrivés et ont bousculé le paysage et le blogueur s’est professionnalisé.

Il n’est donc pas rare de voir une entreprise affirmer en premier sa présence sur Instagram par exemple, puis créer plus tard son blog. Ceci afin de bénéficier d’un effet de levier.

Cependant, l’attente des usagers entre un réseau social et un blog est totalement différente.

Le réseau social est plus un outil de divertissement, de recommandation, et le blog, un outil informatif.

De plus, les usagers sont peu enclins à quitter leur plateforme favorite pour venir vous rendre visite chez vous.

Ce qui ne veut pas dire qu’ils ne le feront pas, toutefois, si vous avez ne serait-ce que 3.000 abonnées sur votre compte Instagram au moment du lancement de votre blog, ne vous attendez pas à autant de visites.

Un (très) bon score serait aux alentours de 10% de vos abonnés qui viendront spontanément sur votre blog.

Autant vous dire qu’il va falloir apporter une petite plus-value à vos articles et ne pas vous contenter de faire de la bouillie pour référencement naturel.

La complexité de la communication via un blog réside dans les deux axes inséparables qu’elle doit nourrir.

  1. Vos visiteurs
  2. Les moteurs de recherches

Si vous souhaitez utiliser votre blog pour votre entreprise, il va falloir publier assez régulièrement. Une étude Hub Spot auprès des ses propres clients démontrer qu’en dessous un volume de 4 articles par mois, la génération de leads (inscription d’un utilisateur pour recevoir vos informations) est délicate.

Il devient plus facile de générer des leads au-delà de 10 publications mensuelles. Et si écrire 10 articles par mois n’est pas impossible, cela demande un peu de travail.

Il est utile de savoir que la rédaction d’un article, en fonction des personnes, demande de 1h00 à 5h00 (voir plus) de travail.

Le dernier est souvent le parent pauvre. Par le passé, la concurrence était moindre, de fait, l’usager n’avait pas trop à se casser la tête pour trouver contenu à son œil.

Aujourd’hui, nous sommes tous saturés. Aussi, pour faire apparaitre votre contenu à l’écran, il va falloir y mettre du vôtre.

  • Envoi d’email
  • Publicité
  • Stratégie de publication et republication sur les réseaux

La tâche peut paraitre insurmontable, surtout au rêveur sensible aux messages « liberté, argent, voyage, toi aussi deviens blogueur pro ».

En revanche, l’entrepreneur avisé que vous êtes ne sera pas surpris du travail à accomplir pour gagner la confiance de ses lecteurs et ainsi créer une relation de confiance faisant de ces lecteurs, des clients.

C'est quoi un blog ? C'est du boulot !

Le blog, un outil pour se développer

Créer son blog, c’est aussi un redoutable levier pour votre développement personnel. Celle et ceux ayant franchi le pas comprennent ce que je veux dire ici. En effet, oser se « montrer », ce n’est pas forcément évident pour tout le monde. Nous ne sommes pas préparés à cela dans nos parcours de vie.

Il faut prendre conscience de soi, s’accepter tant avec nos qualités que nos défauts. Et bien souvent, ce sont nos défauts qui prévalent à nos yeux. De fait, se « montrer », même derrière l’anonymat d’une plume et d’un pseudo, voilà un exercice qui relève souvent plus de la torture que de la félicité.

Ouvrir un blog, que cela soit à titre professionnel ou même personnel va vous « obliger » à changer de regard sur vous-même. Vous allez découvrir que vous avez en vous bien plus de talents que vous n’auriez jamais osé l’imaginer.

Prenons le simple fait de mettre votre blog en ligne. Vous allez devoir passer par des sueurs froides, comprendre un langage qui ne vous ai absolument pas familier et qui relève plus de l’hébreu que du français. Autant vous dire que vous allez un peu être sous pression.

Mais au bout du compte, votre blog sera là et bien là. Et quelle fierté ! Oui, effectivement, c’est compliqué. Mais que voulez-vous, on n’a rien sans rien, et tout se mérite (sauf pour les gourous sans scrupules, mais ça… Rassurez-vous, tout se paie un jour).

À titre de comparaison, la naissance d’un enfant est sans doute l’un des plus beaux jours dans une vie. Mais boudiou ! Pardonnez-moi, qu’est-ce qu’on en chie ce jour-là (d’une manière générale). Même si tout se passe bien, la dose de stress est énorme.

Pour ma part, j’ai accompagné ma femme durant plus de 26h00, j’ai vécu cette sensation d’être totalement inutile, et surtout, impuissant. J’ai cru perdre et ma femme et ma fille quand leurs tensions ont chuté comme la neige fond au soleil. Je me suis retrouvé tout seul, dans une pièce, aux alentours de 4h00 du matin, à attendre. Je n’en menais pas large. Mais au final ? J’ai vécu un moment unique.

Le bébé blog

Restons dans cette métaphore de la naissance. La vie est un cadeau, une chose merveilleuse, de couleurs, de joies, de douleurs, d’envies, d’amours, de plaisirs, de solitudes, de partages, bref, la vie est belle. Cependant, même si nous n’en avons pas souvenance, la naissance, ce n’est pas vraiment le moment le plus cool. D’ailleurs, une fois à l’air libre, on chiale. Tu m’étonnes ! T’es tranquilou au chaud, on te promène, on te nourrit, on te fout la paix, et d’un coup, c’est le tumulte ! Question douceur, on a rêvé mieux.

Globalement, chaque apprentissage possède quelque chose de douloureux. Parce qu’on ne sait pas. Et ce n’est pas agréable de ne pas savoir. Chaque apprentissage demande du travail. Un proverbe dit qu’il faut faire de sa passion, son travail, comme ça, nous n’aurons pas la sensation de travailler. C’est dire à quel point la perception du travail nous est pénible.

Pourtant, le travail, c’est aussi ce qui nous permet de nous élever, de nous révéler, c’est aussi un lien social. Et puis, l’argent ne va pas tomber tout seul, sauf pour celles et ceux qui sont nés avec une cuillère en argent dans le bec, ou celles et ceux qui vendent le produit miracle à prix d’or tout en sachant qu’ils vendent de la merde. Pour ceux-là, tout va (presque) bien.

Parce que finalement, passer ses soirées seules à compter ses billets, j’sais pas. Je ne vais pas cracher sur un bon revenu, c’est aussi pour cela que je me donne dans mon boulot. Mais si c’est pour être tout seul, je ne vois pas le trip.

Nonobstant, nous avons tous besoin d’argent, et nous aimerions tous en avoir suffisamment pour que cela ne soit plus un problème. À chacun de choisir son chemin pour y parvenir. En ce qui me concerne, j’ai décidé d’être éthique et de m’investir.

C’est bien beau de faire raquer les gens un max et de les laisser en plan avec une méthode à la con, qui ne fonctionne pas en plus, mais ce n’est pas ainsi que je conçois la formation.

Je vous le disais plus avant, un blog est un puissant outil de développement personnel. Aussi puissant soit-il, cela reste un outil, et tout seul, il ne fera rien.

Il vous faut être présent pour lui donner corps, lui donner vie. Et pour le coup, être accompagné, guidé, c’est quand même rassurant.

Alors « c’est quoi un blog » : du boulot !

Toutefois, j’aimerais finir ce billet autrement. Il de coutume de dire, dans l’univers du blogueur pro, que le mot « travail », de par ses racines étymologiques, est une torture.

Et pourtant ! Que de satisfactions lorsque vous sentez que votre projet avance, que de gratifications, de plaisirs de se voir avancer, de voir arriver ses premiers clients, de se retourner et de voir le travail accomplis.

Vous pouvez réussir. Libre à vous de vous en donner les moyens. Cela ne tient qu’à vous.