Comment réussir sa vie ?

La réussite et le bonheur, les Graals de notre société moderne. Il faut réussir sa vie, il faut être heur-eux ! Et bien comprendre que réussir dans la vie, bah c’est ça le bonheur.

Réussir sa vie, un chemin personnel

Réussir sa vie, l’anti définition

Vous êtes sans doute déjà demandé ce que serait « réussir sa vie » pour vous :

  • Peut-être de l’argent plus qu’il n’en faut,
  • Peut-être une belle voiture,
  • Peut-être un rang social élevé,
  • Peut-être une grande reconnaissance du public,
  • Peut-être l’amour inconditionnel d’un homme ou d’une femme,
  • Peut-être fonder une famille.
  • Peut-être autre chose ?

« Réussir sa vie », nous y réfléchissons tous à un moment donné de notre existence. Mais poussons-nous le curseur assez loin pour réellement trouver ce que serait la réussite selon nous, selon nos propres aspirations, et pourquoi cela en serait une ?

Réussir sa vie avec le sens critique

Pourquoi est-ce qu’avoir de l’argent serait une réussite par exemple ? Parce que c’est la norme ? Parce que l’on peut tout s’offrir et consommer à gogo ?

Pourquoi en ce cas est-ce que consommer serait le bonheur et serait alors réussir sa vie ? Parce que ce sont les messages que l’on lit, entend partout dans les divers médias, jusque sur nos smartphones ?

En fait, nous n’interrogeons pas le POURQUOI. Pour la simple et bonne raison qu’en dehors de quelques familles, nous avons pris le bonne habitude de suivre la norme, ou d’écouter celles et ceux qui nous disent de suivre nos « passions ».

Consommer, est-ce réussir sa vie ?

Il nous apparait normal de consommer, c’est comme ça que l’économie tourne, que l’argent circule, c’est aussi le point de comparaison entre nous dès le plus jeune âge : cartable, stylo, fringues, lieu de vacances, et j’en passe ! Consommer ce que l’on veut quand on le veut, serait-il un signe de succès ?

Nous consommons également, via des applications dédiées, des rencontres, du sexe et du bien-être. Je ne sais pas ce qui aujourd’hui peut encore échapper à la grande consommation.

Consommer, est-ce réussir sa vie ?

Il est donc normal d’associer bonheur, réussite d’un côté et consommation de l’autre.

Consommer est donc synonyme d’argent, argent est synonyme de vie réussie, et, implicitement, d’une certaine position sociale (position haute, ou pseudo libre, je vais y revenir plus loin), tout ceci impliquerait donc une certaine liberté.

Liberté ? Liberté de consommer ce que l’on souhaite oui. Mais certainement pas, à mon sens, une liberté intellectuelle. Car se noyer dans la norme, sans le savoir, je ne vois pas ici de « liberté ». Toutefois, nous pouvons voir la liberté de se conformer comme étant une vraie liberté, et un signe de succès, celui d’être ce que les autre attendent de nous.

Pour ma part, je ne vois là qu’une prison dorée au cœur du système. Et ceux qui voulaient se croire en dehors du système parce qu’ils voyagent « librement » et disent faire le choix de « ne pas consommer » ignore tout du dit système et vivent en plein cœur de celui-ci.

Je voudrais me faire comprendre : je ne dis pas que l’argent ou encore la position sociale ne sont pas des réussites. J’aimerai instiller chez vous la possibilité que ce ne soient pas les uniques formes de réussites.

C’est un autre choix qui peut s’offrir à vous, une autre philosophie de vie, et c’est quelque chose qu’il est possible d’apprendre, c’est aussi l’un des objectif du développement personnel, ouvrir son esprit à d’autres façons de penser, apprendre d’autres réflexes, transformer ses peurs en une énergie utile à votre évolution.

Alors, effectivement, c’est un travail, du moins, un travail sur soi, un travail pour soi, un travail pour avancer vers une autre vision de soi et de la réussite.

L’argent est il la réussite

Prenons un instant de la distance avec tout cela : tout le monde ne peut pas devenir millionnaire, tout le monde ne peut pas occuper un rang social élevé. Est-ce pour autant que ces personnes n’ayant pas accès à cela devraient donc souffrir et n’auraient pas le droit au bonheur ?

Plus d'argent, encore plus d'argent, toujours plus d'argent, c'est la réussite ?

Veuillez noter que je ne prône pas non plus la précarité, une vie de SDF non plus. N’allez pas me faire écrire ce qui ne l’est pas.

Alors, la réussite, la liberté, c’est quoi ? C’est avant tout, je crois, une question de conscience. Et cette conscience, elle s’acquiert, se travaille, elle permet ensuite, grâce au bon usage, par exemple, du POURQUOI (ou de l’ikigaï), d’interroger nos actes et d’y apporter une réponse en accord avec ce nous sommes.

C’est quoi ce que nous sommes ? Là encore, il convient d’utiliser le POURQUOI qui va nous aider à définir des objectifs qui sont les nôtres, et non ceux que la société pourraient nous imposer. Le POURQUOI va aussi nous apporter les action à mettre en place pour avancer vers ces objectifs.

Nous avons toutes et tous une conscience, des aspirations personnelles et professionnelles, des envies, des passions, chaque personne veut pouvoir vivre une existence qui lui apporte satisfaction.

Chaque personnes à des projets, chaque personne a déjà connu la réussite et l’échec sous une forme ou sous une autre, et chacun recherche à atteindre ses objectifs. La question est donc de savoir si ces objectifs de vie son conforme à ce que vous êtes, à la personne que vous êtes.

Comment réussir sa vie est un chemin personnel

J’ai passé des années à chercher qui j’étais, au-delà de mon identité civile. Des années à chercher mes valeurs, à les interroger pour créer mon socle, mes certitudes, pour définir mes valeurs, pour être certain de ce qui me guide.

Comment réussir sa vie ? 1

J’ai beaucoup lu de livres, et j’en lit encore aujourd’hui. J’ai appris que ce n’est pas dans un livre que je vais me trouver, et que c’est en moi qu’il me faut chercher, sans non plus passer mon temps à m’interroger, la vie se vie au dehors.

J’ai vraiment galéré ! Des années durant, j’ai suivi des conseils qui n’étaient pas adaptés à ce que j’étais, j’ai voulu faire de ma passion un travail parce que j’adore créer des sites web, mais c’est vite devenu une corvée.

J’ai alors abandonné pour essayé de trouver une autre idée, j’ai un peu regardé les success story des supers entrepreneurs du web, et je ne me suis absolument pas reconnu dans cette quête de l’ego. J’avais envie d’un projet qui soit moi et non une énième copie d’un je ne sais quoi.

Je ne regrette pas ces années, et c’est pour moi une réussite, réelle, tangible. Parce qu’aujourd’hui, je sais ce que j’attends de moi, je sais exactement pourquoi je vis avec la femme qui est la mienne, je sais pourquoi j’ai choisi ma voir professionnelle, ce que j’en attend, ce qu’elle m’apporte, et je sais aussi quel est mon cadre.

Savoir pour quoi j’agis et dans quel but est libérateur, et cela ressemble vraiment à une réussite.

Comment réussir sa vie

Je sais mes doutes, mes colères, mes peurs, je sais mes amours et mes envies. Je sais mes limites, celles que je peux repousser et celles pour lesquelles il me faudra encore du temps. Je me sens en totale liberté face à ce que certains appellent « le système ».

être simplement soi, vivre simplement selon ses aspiration, et si c'était cela la réussite ?

Et puis, avec le temps qui avance, nos priorités changent, nos valeurs s’ajustent, il convient donc de les interroger régulièrement pour rester en accord.

La réussite par le rang social et l’argent ? J’avoue que j’en suis sorti. L’argent est un besoin, il permet de faire. Et après ? Pour avoir vécu la mort par suite d’un violent infarctus, je sais de façon très précise que ce n’est pas une vision monétaire qui m’aura accompagné. C’est le ressenti de l’amour de ma femme, et ce qui m’a fait revenir, c’est l’amour de ma fille, alors âgé de trois semaines.

Ma réussite, c’est cela, l’importance que j’attache aux gens avec qui je choisis de vivre, de près de loin. Je suis « fier » d’être quelque chose pour ces gens, fier de les compter parmi ceux qui comptent pour moi.

C’est cela la conscience de la réussite. Savoir apprécier ce qui nous est offert, ce que nous gagnons quand nous le gagnons. Et ne pas courir éperdument comme un poulet sans tête après plus d’argent, de liberté, de sexe, de luxe

En ayant conscience des gens qui nous entoure, de ce que nous possédons déjà, et ayant une vision claire de ce que nous souhaitons, et pour quelles raisons nous le souhaitons.

La réussite devrait toujours être un chemin personnel et non une vision qui nous est imposé par le marketing, la publicité, les attentes des uns et des autres, aussi proches nous soient-ils. Votre réussite, c’est votre choix.

Stephane briot

Stephane briot

Auteur et blogueur, mentor et entrepreneur.
Parlons de votre projet, de votre besoin : réservez votre appel gratuit de 30 minutes

Je réserve ma session gratuite

J'ai beaucoup apprécié l'écoute, l'empathie et l'énergie positive partagées par Stéphane Briot qui m'ont plus que motivé à vouloir développer avec ce dernier une relation professionnelle afin d'enfin bâtir de solides et bonnes bases pour mon projet digital.

Mamour Avatar
Mamour
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp