Comment nous avons tué le meilleur outil de partage jamais vu sur le web

Le meilleur outil de partage du web est mort
Pour partager le savoir et les compétences, nous avions le meilleur outil. Mais nous l'avons totalement abandonné. Pourquoi ? Et au profit de quoi ?

partager cet article

Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Table des matières

Stéphane Briot

Stéphane Briot

Mentor & Coach, spécialisé dans la recherche et la découverte du Why

Il est un fait : il existe de plus en plus en plus d’entrepreneurs. Et ces nouveaux entrants ont un besoin vital de compétences, de savoir, de partage et d’échanges, qui plus est dans la situation sanitaire actuelle avec la COVID. Et pour cela, quel est l’outil mis à disposition ? De la merde.

Oui, j’attaque fermement. Mais sérieusement, quand vous cherchez une réponse à une question donnée, la trouver dans un groupe Facebook ou pire, dans une application de messagerie instantanée, c’est la merde ! Autant chercher une aiguille dans une meule de foin.

La chasse à l’information

Ici, nous payons notre volonté d’avoir toujours du nouveau. Ce qui est vieux est forcément déclassé, dépassé, inutile et … vieux.

Vive la nouveauté nouvelle ! Vive le neuf, parce que c’est neuf, c’est mieux, c’est plus simple, plus pratique. Et vive la flemme. Aussi. Car tout ce qui est à portée de main n’est pas forcément mieux.

Oui, vous avez votre Facebook à un clic, votre messagerie, c’est pareil. Génial ! Plus besoin d’aller sur un site dédié. C’est vrai. C’est vachement pratique. Vous avez donc les applis qui sont là.

La nouveauté hype Vs l’efficacité

Mais l’information dont vous avez besoin, est-elle dans l’appli ? Hé bien la plupart du temps, non. Et vous devez galérer comme un con pour la trouver.

J’ai testé Slack, c’est le bordel ! un bordel sans nom. Une espèce de mix en forum et messagerie instantanée. Lorsque j’intervenais pour LiveMentor, je m’arrachais les cheveux pour trouver une info.

Y’en avait de partout ! Sans compter que la boite, majoritairement des moins de trente ans, se jetait sur tous les nouveaux super services pour organiser le travail de l’entreprise.

Résultat, un bordel sans nom et des infos éclatées sur des dizaines de sites et outils. Paie ton efficacité tiens.

Alors nous voilà comme bien comme des cons ! Avec un besoin bien réel d’avoir une information accessible rapidement, donc, structurée, organisée, mais aussi avec l’envie de truc trop hype et trop bien parce qu’à la mode.

Célébrons la technologie et la nouveauté

Mais à quel moment nous sommes devenus abrutis au point de penser que le savoir et le partage de connaissances étaient une mode ??? Dites-moi, quand ?? Parce que vraiment, y’a de quoi avoir peur !

Ah nous pouvons nous enorgueillir de notre technologie, de nos licornes de tous les pays, mais qu’est-ce qu’on est cons à vouloir réinventer la roue et à placardiser un système fiable, robuste et qui faisait parfaitement ce qu’on lui demandait.

Mais non, c’est tellement mieux des outils qui sont à la mode, qui sont tout neuf, tout beau, tout hype. Mais qui ne font rien du tout de ce qui est attendu en matière d’organisation de l’information.

Lire aussi  La question, elle est vite répondue

Parce qu’en réalité, une app de messagerie ou un groupe FB, leur but n’est pas de vous faciliter la vie, mais bien de choper de la data sur votre dos pour la revendre, et basta !

Pourtant, l’outil parfait existe déjà depuis plus de 20 ans

Il existait un modèle parfait pour partager le savoir, pour échanger, avec des sujets bien distincts, mais non.

Bon, d’un autre côté, quand tu vois que la plupart des entrepreneurs sont aussi passifs que des vaches qui regardent passer le train, tu comprends aussi pourquoi l’outil a fini par baisser pavillon.

Faut pas se mentir, y’en a quand même un sacré paquet qui attendent que ça tombe dans le bec, et cuit à point. Bah oui, sinon, ça va les fâcher les choupinous. Mais sérieusement ???

Et on s’étonne que le bullshit progresse depuis plus de dix ans sur internet. Je vais faire le vieux con et le rabat-joie de service (j’assume). Mais avant, sur la toile, c’était des gens qui cherchaient, des gens qui avaient envie. Et on avait des outils adaptés à ces gens.

Aujourd’hui, on a des pseudos outils qui sont tout jolis, tout sympas, mais qui sont merdiques à souhait ! Ou alors, par exemple, pour utiliser pleinement Slack, faut être ingénieur à la NASA.

C’est vrai quoi, le bon vieux forum, puisque c’est de cela dont je parle depuis le début sans le nommer, c’était trop simpliste hein. Il fallait bien rajouter quelques surcouches de je ne sais quoi. En même temps, l’ingénieur, faut qu’il justifie son diplôme.

Le forum était un outil simple, puissant, pensé par des gens en quête d’informations, de classement, de structure. Ce qui initialement est la base de l’entrepreneuriat, qui est avant tout un métier.

On pas un métier, on a un lifestyle. Vivre est devenue une mode

Mais non, avec cette putain de volonté de faire de tout un produit de consommation, entreprendre est devenu un « lifestyle ». Tout comme tu portes une marque X ou Y, hé bien tu es entrepreneur pour le fun et la mode. Pourquoi pas après tout.

Seulement, en valorisant à outrance le lifestyle entrepreneur, on a oublié l’essentiel : la savoir, la connaissance, la transmission, et la structure de l’activité.

Quand je vois les problématiques que je traite avec me clients en coaching, vous savez ce que je vois plus de 80% du temps ? Un putain de problème de structure ! J’interviens sur des projets invertébrés ! Et forcément, ça pose problème à l’entrepreneur pour avancer.

Remarquez chers lecteurs, c’est bien, ça me permet de faire payer mes prestations, je ne vais pas m’en plaindre.

Le pire et le meilleur

Seulement, y’a un moment, quand on veut être utile à la communauté, se pose la question de l’outil. J’en parlais avec Laurent Bourrelly pour sa formation BootCamp SEO.

Lire aussi  Comment découvrir ses valeurs

Le pire outil ? Le groupe Facebook. Malheureusement, tout le monde possède un compte FB (ou presque).

De fait, pour celui qui gère le groupe, il va falloir répéter cent fois la même chose. Comme sur une app de messagerie.

Le meilleur outil ? Un forum. Mais bon, c’est has been le forum dans la tête des gens. C’est un truc old school, c’est trop la honte. Ho, j’suis entrepreneur, et tu crois vraiment que je vais aller sur un …. Forum ?? ?Sérieux ??? Naaa… trop la loose !

Voilà où nous en sommes. C’est navrant, affligeant, idiot, stupide, c’est tout ce que vous voudrez, sauf intelligent et productif.

Alors, nos chers entrepreneurs vont de Pinterest en YouTube, en passant par des groupes privés sur Facebook ou tout se base sur l’instant. Ils utilisent des app pour partager on ne sait quoi, et finalement, ils n’acquièrent aucune réelle structure de la pensée et du savoir.

Mais, ho, attention, ils savent faire un persona (ou pas) et sont dans le move. Voilà. Ils utilisent des tonnes d’app pour faire tout et surtout n’importe quoi, là où les vieux cons avaient le forum.

Je vais vous dire, depuis les forums, j’ai rien qui ne permettent d’autant progresser. Le nombre de SEO, de créateurs de sites, et autres métiers du digital qui sont passés par les forums et qui sont à un niveau de folie aujourd’hui.

Certes, aujourd’hui aussi, il existe des entrepreneurs d’un excellent niveau et qui ne sont pas passés par le forum. Et à mon sens, moi qui suis attaché à l’humain, il leur manque cette dimension qui faisait la force et le charme du web : le partage, et l’envie de partager, la fierté de partager.

L’entrepreneur est devenu bling bling et égocentré. De fait, les outils qu’il utilisent lui vont bien. Même si pour trouver une info, c’est le bordel.

Alors, il existe encore quelques foras (les vrais savent) ici et là, qui sont hyperspécialisés, c’est vrai. Comme dans le développement, la growthhacking, le sport. Mais dans le monde de l’entrepreneuriat ? Non, pas assez hype (du moins, il ne prennent pas, ils survivent).

Et c’est bien dommage, car beaucoup d’entrepreneurs souffrent d’un manque de structure. Et un forum, avec son information classée et hiérarchisée, rien que ça, cela donne déjà une structure. Mais voilà, sans doute trop simple. Allez savoir !

Et à mon grand regret, pour dialoguer avec une communauté naissante, me voilà donc de retour avec un groupe Facebook. Et j’espère secrètement pouvoir relancer un jour un forum…

Les Humains

Toutes les infos de l'Univers WhyIsLife dans un seul mail, par René le Bot. Chaque semaine, une vidéo exclusive.
Lire également

J'adore le café !

Pratique encore peu courante en France, offrir un café au créateur d’un contenu. 

Vous appréciez WhyIsLife, ses podcast, ses vidéos, ou ses articles ? 

Hé bien voici un excellement moyen de remercier l’auteur, en lui offrant un café. 

Buy Me A Coffee
small_c_popup.png

Recevoir le mail décalé et les conseils de René le Bot

Offert : 7 vidéos exclusives