Le RÉVEIL n’est pas votre ami ?

Pourquoi le lever le matin, au-delà du réflexe, qu’est-ce qui vous pousse à sortir du lit, à vous mettre en mouvement ? Dans la majorité des cas, c’est l’objectif de gagner un salaire pour assurer le train de vie. Je dois avouer que cette perspective, aussi réaliste et indispensable soit elle ne m’a jamais vraiment enchanté. Se lever pour payer ses factures, ou gagner de l’argent, rien n’est moins inspirant.

Se lever le matin ? Miracle morning ou why ?

La passion, le bon moteur ?

Je voulais me lever pour quelque chose qui me « passionne », qui me prenne au-dedans, aux tripes, et me pousse à agir.

Toutefois, avec l’âge et un brin de sagesse, il nous est facile de comprendre à quel point la passion est énergivore et pas toujours créatrice ou féconde. Elle brûle et nous consume, puis s’en va.

La passion n’est pas le moteur le plus fiable qui puisse exister pour se lever tous les matins d’une vie.

En revanche, chaque jour, il nous faut nous lever pour nous acquitter des factures, du loyer, avoir suffisamment pour nous nourrir, nous vêtir, nous déplacer, pour vivre quelques loisirs.

Et si travailler pour ces raisons peut nous satisfaire un temps, ou longtemps, il n’est là rien de véritablement « inspirant », rien qui ne nous motive vraiment à donner un peu plus, un supplément d’âme, à nous dépasser.

C’est routinier, émotionnellement, ce n’est pas surprenant, pas motivant, c’est le « train-train », et comme toute routine peu inspirante, le gouffre de la déprime n’est pas bien loin.

La « petite ligne » sur LinkedIn

Sur LinkedIn, j’accorde une importance particulière à cette petite ligne sous les noms et prénoms de chacun. Cette petite ligne se doit de refléter ce que nous faisons, ce qu’est notre contribution et notre impact.

La mienne est d’un triste à mourir ! Elle ne dit rien de vraiment attrayant (j’écris ces lignes au 15 décembre 2018).

Je lis et je trouve des titres sortis tout droit d’une carte de visite, des phrases marketées qui ne doivent pas parler à grand monde, des jolis mots qui parlent d’inspirer, de révéler, de lumière, de bénéfices, d’entrepreneurs, de liberté, et j’en passe.

Et rien vraiment qui ne me fasse vibrer, qui me fasse lever un sourcil. Certaines de ces punch-line sont très bien rédigées. Elles sonnent bien, c’est vrai. Je sens que l’auteur à mis du temps, de l’implication. Mais, cette phrase reflète-t-elle vraiment ce qu’elle a dans le ventre ?

Alors, pourquoi vous levez-vous le matin ? Qu’est-ce qui vous pousse à vous mettre en mouvement, à prendre votre douche, votre thé ou votre café, qu’est-ce qui vous donner le sourire quand vous pensez à cette journée qui s’ouvre devant vous ?

Être égoïste, pour mieux être utile aux autres

Ces raisons, nous en avons tous. Oui, toutes et tous, sans exception. Nous avons quelque chose au fond de nous. Et il nous est difficile d’y accéder puisqu’il est question d’émotions.

Les émotions sont ce qui nous met en mouvement. D’abord pour nous, égoïstement. Et l’égoïsme peut être noble.

L’amour est égoïste, et son expression revêt pourtant une certaine noblesse.

Ce qui nous anime est donc d’abord égoïste parce que nous avons besoin de sentir que ce que nous faisons nous est utile, nous fait vibrer. Naturellement, nous aimons donner, participer, et tout aussi naturellement, nous aimons recevoir la reconnaissance de nos actes.

Le salaire ne suffit pas. Un geste de reconnaissance est toujours gratifiant et apaisant. Il dit bien plus qu’une feuille de paie. Le salaire financier est important, le salaire émotionnel l’est tout autant.

Se chercher, se trouver

Quand je me suis lancé à mon compte, j’avais envie de me tester, de me mesurer. Je venais de nulle part, et j’avais un vrai besoin de m’étalonner. Une fois cela fait, j’ai pu créer ma propre place sur le marché de la création de sites WordPress.

Puis très vite, même si je garde une attirance pour la technique, je me suis ennuyé. La technique, c’est bien beau, être payé pour construire des sites, c’est bien beau, mais c’est toujours la même chose. Un défi technique reste un défi technique.

J’ai retrouvé le même plafond de verre qu’en entreprise. Un temps, j’ai voulu « gagner plus ». Durant quelques mois, j’ai étudié divers systèmes et techniques pour augmenter sensiblement mon chiffre d’affaires.

Et puis, très vite, je me suis de nouveau ennuyé. L’argent, quel triste but. Ah oui, je pouvais faire plus de choses, puisque j’avais plus d’argent, c’est vrai. Mais ce que je devais faire pour en arriver là, sans vraiment pour l’expliciter avec précision, ne me convenait pas.

Est arrivée la naissance de ma fille, puis deux accidents de parcours particulièrement douloureux qui allaient me prendre plus de trois années. Mon infarctus (avec mort subite) et la découverte du handicape de ma fille. Et ensuite, la publication d’un livre aux éditions Eyrolles. J’ai vécu des montagnes russes émotionnelles.

Au moment de remettre le contact, de me remettre au travail pour de bon, de tout reconstruire, je sentais que la création de sites m’ennuyait.

C’est une amie qui m’a parlé du « POURQUOI », j’ai lu les des livres sur le sujet, mais pas uniquement. J’ai lu plus d’une centaine d’ouvrages sur ce qui nous touche : les émotions.

J’avais acquis des certitudes. Il me fallait les mettre en mot. Et j’en ai tiré ce qui me pousse depuis tant d’années, dans la sphère professionnelle et personnelle. J’ai tiré quelque chose qui est vraiment moi, et qui simplifie ma vie et clarifie mes actions.

Avoir la sensation que l’on est sur le bon chemin, c’est une chose. Le savoir, avec certitude, le sentir, le ressentir, le dire avec les mots justes, c’est bien plus puissant, bien plus profond, bien plus rassurant, bien plus inspirant.

C’est un feu moins puissant que la passion, et c’est aussi un feu qui brule de façon constante, qui assure une énergie stable, durable et en accord avec mon environnement, mon écosystème.

Sentir que l’on est sur le bon chemin est une chose, le savoir, et pouvoir l’exprimer en est une autre, bien plus motivante et inspirante

Alors, pourquoi je me lève le matin ?

Pourquoi je me lève le matin ? Voilà pourquoi : pour inciter les gens à découvrir ce qui les inspire profondément de manière à ce que chacun puisse vivre une vie en accord avec son entourage, ses buts et ses valeurs.

Voilà pourquoi je me lève chaque matin. Voilà qui m’inspire et me guide sur « comment » je vais communiquer, avec ma famille, mes amis, mes prospects. Je sais ce que j’ai à faire et comment je dois le faire.

Et vous, pourquoi vous levez-vous le matin ?