Pourquoi j’arrête l’email marketing

Depuis des années, j’entends que le succès est dans la liste, que l’email marketing est fantastique, que c’est un lien privilégié avec ses lecteurs. Hé bien non, ce sont des foutaises !

Des millions de messages non lus, c'est ça l'email marketing ?

Les foutaises de l’email marketing

Oui, des foutaises. Bien entendu, nous trouverons toujours des exceptions qui viendront confirmer la règle, je pense notamment à mon pote Bruno Fridlansky qui anime une newsletter particulière avec succès depuis des années.

Seulement voilà, c’est une exception. La réalité de l’émail marketing, c’est qu’il y a bien de plus de gens qui n’ouvrent même pas les mails reçus.

  1. Lisez-vous tous les mails promotionnels que vous recevez ?
  2. Savez-vous, à minima, qui est la personne qui vous envoie le mail ?
  3. Avez-vous déjà discuté ne serait-ce qu’une fois avec cette personne ?

Dans la majorité des cas, vous allez répondre non aux trois questions. Et je ne trouve pas cela normal. Avec le fonctionnement du marketing aujourd’hui, c’est pourtant et malheureusement devenu une normalité.

Nous perdons ce qui fait notre humanité, et nous acceptons de ne plus avoir de contact avec les vendeurs, avec les formateurs, avec les coachs. Hé bien non ! Y’en a marre !

Je veux un marketing en phase avec mon métier

Et moi, ce marketing là,  bah ça m’emmerde ! Profondément. En tant que coach, mon trip, c’est l’être humain. Ce n’est pas de faire de la pub à outrance pour choper du mail, puis spammer, faire un putain de copywriting vu et revu partout.

Ça marche pour certains ? Tant mieux pour eux. Pour ma part, je pense qu’un coach ou qu’un formateur doit rentrer au moins une fois en contact avec ses (futurs) clients.

En tant que coach, ma force, c’est le lien avec la personne, et en discutant que ce lien va se créer, c’est par la voix et l’écoute que la confiance va pouvoir se créer.

Et est-ce que l’email marketing le permet ? Soyons honnêtes, le nombre de discussions par mail est famélique. Le marketeur n’est pas là pour discuter, mais pour vous pousser à acheter.

Et ce n’est pas ainsi que j’ai appris la vente. Et c’est encore moins de cette façon que je souhaite vendre.

Agir en accord avec mes valeurs

Dans l’expression de mon pourquoi, il y a le verbe « entendre ». Et j’ai vraiment envie d’entendre. Et par mail, la seule chose que j’entends, c’est un silence assourdissant.

Quels sont réellement les besoins, les doutes, les envies des personnes qui me suivent ? N’ayant pas de boules de cristal, difficile à dire.

Je pourrais jouer au jeu favori des marketeurs : si untel s’abonne à telle liste, alors, c’est qu’il a tel besoin. Vraiment ?

Quand on sait que la plupart des gens sont bien en peine d’exprimer leur besoin (c’est la première leçon que l’on apprend en coaching : aider le client à préciser et clarifier son besoin), hé bien le risque d’erreur est énorme.

De fait, faut-il vraiment s’étonner que les résultats de vente ne dépassent que rarement les 5% sur une liste donnée.

Cela veut donc dire que pour rentabiliser une liste, il faut donc des dizaines de milliers d’abonnés ? Voilà le temps et l’argent jeté par la fenêtre.

Je ne vais pas m’aventurer à démolir totalement l’email marketing, chacun utilise ses canaux préférentiels. Pour ma part, ce canal ne provoque que de la frustration.

Alors, que vais-je faire pour prospecter ?

Hé bien, virer un outil qui m’emmerde, c’est une chose. Cependant, je ne peux pas rester là à attendre que cela se passe. Il me faut bien continuer à prospecter.

Alors, je vais faire ce que j’ai appris dans la vente : je vais aller vers les gens.

Comment vais-je faire cela ? En utilisant deux outils et en les détournant de leur fonction première.

Détourner le marketing automation

Je me suis doté de deux outils d’automatisation. L’un pour LinkedIn, l’autre est un chat bot pour mon site.

Dans les deux cas, l’idée est de rentrer en contact directement avec chaque personne, soit dans un échange de messages privés soit par téléphone.

De fait, si vous recevez un message privé de ma part sur LinkedIn ou via la fenêtre de chat sur WhyIsLife, à plus forte raison en journée, sachez que je ne suis pas loin, voire même, c’est moi qui vous envoi directement ce message.

Le premier message est automatisé, la suite quant à elle, non.

Retour au live

Enfin, dernier volet, le live. Mon aventure chez LiveMentor m’a rendu le goût du Live, et les retours que j’ai eus des spectateurs me poussent à reprendre du service sur ce canal, mais à façon : sans slides, et en totale interaction avec les personnes présentes.

Pourquoi ? Parce que je crois vraiment en la valeur du partage d’expérience, je crois que nous avons toutes et tous à apprendre des uns et des autres.

Et s’il y a bien une chose que j’ai apprise durant mon passage chez LiveMentor, c’est que les futurs aiment et ont envie d’avoir ce retour des uns et des autres.

Et quand on y pense, c’est logique : cela permet à chacun de mieux se situer sur son propre chemin, et c’est rassurant de savoir où l’on se trouve sur ledit chemin.

Alors, voilà, pour toutes ces raisons, je vais fermer mon compte GetResponse (qui reste un très bon outil d’email marketing) et me tourner vers les solutions dont je viens de vous parler.

Mon marketing à moi

Pour terminer, je vais résumer en une phrase : mon envie est de recréer un véritable lien avec les personnes qui le veulent bien, et même à pousser les indécis pour que nous rentrions en contact, parce que le lien Humain est ce que nous avons de plus précieux, et ça, je ne veux plus le perdre.

Alors, on se parle ?

partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Stephane briot

Stephane briot

Auteur et blogueur, mentor et entrepreneur. Un brin rêveur avant tout cela.
Curieux de mes lecteurs, j'ai soif de découverte. Alors...

Je prends rendez-vous avec Stef'

Je suis inscrite à une formation en marketing digital et Stephane y intervient en tant qu'expert. J'ai eu la chance de suivre un atelier qu'il animait sur le cocon sémantique SEO et ça a été un régal ! De manière pédagogique, en utilisant un langage simple (pas de jargon), il rend concret et attractif un univers que j'imaginais ne jamais pouvoir pénétrer, réservé à des techniciens du référencement. Avec sa façon très pragmatique et méthodique d'aborder le référencement, le champ sémantique des mots, on n'a qu'une envie : produire du contenu de qualité ! Merci Stephane

Julie Avatar
Julie

Rejoignez la bande d'entrepreneurs

Les Podcasts, les vidéos, les articles, les offres commerciales,
que souhaitez vous recevoir ?
Faites votre choix !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Inscription Validée !
Merci

Les Ateliers

créer sa marque sur Internet

Jeudi 29 octobre à 21h00 en direct