La question, elle est vite répondue

La question elle est vite répondue

Dans un certain sens, la question n’est pas si vite répondue mon JP. Il nous manque une pièce du puzzle, et pas n’importe laquelle : l’expert.

La question, elle est vite répondue. C’est la petite sentence qui agite le landerneau du web ces dernières semaines. En effet, depuis l’apparition du désormais célèbre JP, un grand nombre d’experts s’agite pour décortiquer le cas de ce garçon.

jP, la question question, elle est vite répondue

Alors, nous n’allons pas parler de JP, tout a été dit sur le sujet. En revanche, nous allons parler des experts, parce que là, nous avons matière à dire. Et je vais faire grincer quelques dents.

Notre ami JP a donc fait une entrée fracassante sur nos écrans, c’est le moins que l’on puisse dire. Aujourd’hui, si vous passez un peu de temps devant votre écran, il y a quand même des chances pour que vous sachiez qui est ce jeune homme.

JP, le web et les experts en communication, marketing et social média

Ridicule ou non, pour moi, la question n’est pas là. Le jeune homme fait ce qu’il veut, et si son business est en dehors des clous, la justice helvète fera ou non ce qu’elle doit faire.

Ce que j’attendais avec impatience, ce sont tous les commentaires des experts de LinkedIn et d’ailleurs. Et j’avoue ne pas avoir été déçu.

Sans doute en maque de viande fraiche suite au Covid, nos experts ont vu en JP l’occasion d’un festin de roi, un vrai banquet gaulois digne d’Asterix et Obelix ! Ils se sont bien gavé nos experts.

Tout y est passé ! L’élocution, la tenue, les détails de la vidéo, la rhétorique, l’intelligence de JP, l’étude des chiffres, de l’impact, l’enquête sur l’entreprise pour le compte de laquelle il agit. Si je cherche un peu, nous aurons la marque de son caleçon !

Bref, rien n’a échappé à nos experts. Bravo à eux, ce sont des experts, et ils viennent de le prouver avec talent. En effet, rebondir sur l’actualité, c’est l’un des leviers les plus courants pour l’expert, c’est un moyen simple et rapide de montrer à quel point il est brillant. Normal me direz vous, c’est un expert.

La sagacité de l’expert 2.0

Alors, autant vous dire mon taux de satisfaction devant mon écran lorsque j’ai vu passer sur mon écran toutes ces expertises, tous ces chiffres, toutes ces analyses ô combien brillante.

Le tout sans oublier, expert social média communication marketing branding, la bonne pub pour les services de notre spécialiste en analyse. Forcément ! Il faudrait être fou pour passer à côté d’une telle occasion.

J’étais satisfait oui, et pourtant, je savais que la seconde lame allait arriver ! Hé oui ! Parce que se payer la tête de JP, la question elle est vite répondue, alors il faut creuser encore, et prouver son expertise.

Et pour cela, quoi de mieux que la capture d’écran qui valorise le nombre de vues sur le post d’expertise. Hé bah voilà !

Quelques jours plus tard sont arrivés les « comment j’ai multiplié ma visibilité par 10 », « comment j’ai attiré de nouveaux clients », « Comme moi, faites exploser votre compteur sur LinkedIn », et j’en passe. Du bon putaclic bien gras.

Notre expert nous explique donc comment en surfant sur l’actu et en démontrant sa capacité à analyser les erreurs des autres (et se payant leur tête au passage) il à, lui, expert, réussi à utiliser ce levier pour signer de nouveaux clients… Sans donner aucune preuve sur ce dernier point, pas besoin, il est expert, il vient de le prouver, vous pouvez donc lui faire confiance à lui.

Résumons-nous un instant

Notre ami JP fait une irruption remarquée pour les raisons que l’on sait. Les experts voyant là une belle opportunité de démontrer leur immense savoir se jettent sur la chose et démontent tout pièce par pièce.

Ensuite, il nous expliquent comment eux sont de vrais bon experts, capture d’écran et chiffres à l’appui.

Chapeau bas ! Dans le genre manipulation des masses via le preuve sociale, c’est du lourd. Du très lourd. Et c’est du niveau de JP.

Nos experts sont-ils si bons que cela ? La question elle est vite répondue !

De ma fenêtre, je vois deux sortes d’experts. Les bons, et ceux qui tentent de l’être. En général, sauf cas particulier, il est rare de voir un expert sûr de sa force venir commenter un cas comme celui de JP, même si c’est un fait d’actualité dans son secteur.

Franchement, que peut-on dire qui soit vraiment utile sur JP ? Rien. Il n’y a rien à dire. Ni de bien, ni de mauvais, JP fait son truc, et si certaines personnes ont envie de croire à cette histoire, il n’est rien que nous puissions y faire.

Alors, venir expliquer que JP est un génie ou une andouille, partir sur des théories fumeuses, des biais cognitifs, des effets de levier ou je ne sais quoi, mais quel intérêt ? Si ce n’est celui de se montrer, de se prouver que l’on existe.

Et, me concernant, si un expert a besoin de cela pour exister, je trouve cela triste. Bien entendu, pour un débutant, je comprends le besoin de visibilité. Mais celui qui se clame expert depuis des lustres et qui doit en passer par JP ? Vraiment ? Je ne sais pas.

Notre ami JP fait bien son marketing et sa communication comme bon lui semble, je n’adhère pas. Seulement, au pays du marketing et de la vente, la seule faisant foi, c’est le résultat. Et si JP obtient de bons résultats, peu lui importe ce qui se dit sur lui.

Et comme le dit si bien Seguela, monstre de pub : « parlez de moi, en bien ou en mal, mais parlez de moi ». Hé bien JP a réussi à faire parler de lui, bien des experts viennent de lui faire une pub de folie. Et moi aussi, un peu.

Que retenir de tout cela ?

L’expertise est une chose bien subjective. Dans les faits, vous aurez beau gesticuler, utiliser divers leviers, ce n’est pas vous qui décidez, c’est le public. Vous n’avez nullement le contrôle, car tout est question de perception.

Vous pouvez influer sur cette perception de par votre posture, le choix de vos mots, et ainsi de suite. N’oubliez pas cependant que tout ceci reste subjectif. D’où l’importance d’avoir une bonne image de marque qui vous précède.

Stephane briot

Stephane briot

Auteur et blogueur, mentor et entrepreneur.
Parlons de votre projet, de votre besoin : réservez votre appel gratuit de 30 minutes

Je réserve ma session gratuite

Top ! Je suis ravie d'avoir suivis cet atelier SEO, je pense gagner un temps considérable sur la création de mon site, son organisation et la création de mes contenus. Stéphane et l'art de rendre un atelier sur le SEO un moment passionnant ! Une pédagogie directe, pas de jargon : une approche, une méthode, des outils avec des exemples concrets et précis. Merci.

Florence Avatar
Florence
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp